Y a plus de limite…

Il y a quelques jours je tombe par hasard sur une annonce sur le bon coin, postée par une structure d'aide aux victimes, pour rechercher une [nouvelle] psy. Cette structure propose une aide polyvalente (juridique, psy et communication (?!)) pour les personnes avec peu de ressources, ce qui en soi est une excellente idée donc j'ai postulé.
Quelques jours plus tard la créatrice de la structure très convaincue par mon approche me recontacte, m'explique que "l'association" débute, que le site n'est pas encore opé, que la psy déjà en place s'en va et qu'elle cherche une personne en remplacement. Le tarif actuel peut être changé à ma convenance mais on préfère quand-même le garder à 38€ les 45 minutes. Les virements se font le 5 et le 25 du mois, elle même est praticienne en PNL et s'occupera de la partie communication etc. Je vous la fais courte.
Étant un peu dubitative sur certains points je ne lui donne pas de réponse, lui demandant de m'envoyer l'adresse du site pour que je jette un œil avant de me décider. Pour être installée depuis 10 ans, je m'interroge sur la durée des séances proposées ainsi que sur leur rythme, les séances s'étalonnant je cite à "une par mois et par personne". Rien que la première séance avec une victime, une heure est insuffisante pour qu'elle m'expose la situation convenablement... Le rythme d'une fois par mois est celui d'une fin de traitement, et cette fréquence est absolument inutile pour démarrer.  Tout cela m'encourage à croire que cette démarche fort louable au prime abord, sent surtout le dépassement horaire gracieux car elle n'est clairement ni réaliste ni qualitative.
Pour le prix, il n'y a aucune fleur dans les 38€, c'est une séance d'une heure à 50€ réduite à 45 minutes. Vous me direz que c'est peut-être mieux que rien, mais j'ajouterais qu'un travail potentiellement mal fait est toujours trop cher et ça n'engage que moi.
Concernant le site, il fait très amateur et est visuellement hors-sujet. Ça aurait été y a 10/15 ans et avec la nécessité d'avoir un webmaster pour gérer correctement cette partie j'aurais moins tiqué mais en 2022 rien qu'avec WP n'importe quel péquin est capable de sortir une usine à gaz en un minimum de temps. Là, je ne sais pas si je suis là-où-je-suis-sensée-être (et rien ne m'informe où je suis), ou chez le restaurateur du coin... Parce que vraiment ce logo pourrait être celui d'une pizzeria de quartier. Je cherche quelques infos sur cette association et l'adresse est une adresse de domiciliation. Aucune trace de l'entité dans les sociétés, ni dans le répertoire des associations. J'veux bien que cette structure en soit à ses balbutiements m'enfin quand-même. Les identités des trois intervenantes sont affichées publiquement, trois intervenantes dont celle qui m'a contactée, qui n'existent aucunement sur Google, chose plutôt contre productive quand on est sensé être installé en cabinet libéral. Je ne trouverais qu'une page LinkedIn à l'air très fake sur la psy, fake à juste titre puisqu'aucune référence n'y figure, si ce n'est la dite structure dont je vous parle. Ça fait un peu profil créé pour l'occasion, d'autant plus que sa photo sort de shutterstock.
En revenant sur l'annonce je vois qu'il y a un numéro de SIREN qui me permettra de découvrir la véritable identité de la personne qui m'a contactée (les madames qui jouent de leur nom de jeune fille, tmts). Je pense trouver au moins l'adresse de son cabinet mais pas du tout, juste une nouvelle adresse de domiciliation. En prime cette personne est dans la com', sans mention d'aucune sorte pour la PNL...
Ça fait beaucoup et quand tu fais le bilan de tout ce que je viens de dire, tu peux facilement comprendre que cette personne n'est pourvue d'aucun talent, pas même pour prendre les gens pour des cons.
Ce qui m'inquiétait c'était que mon nom soit associé à un truc à la con, pire, un truc qui potentiellement pouvait être une parfaite couverture pour arnaquer n'importe qui, parce que sans vouloir stigmatiser: le bon coin quoi... Je dis pas que c'est le cas, mais dans le doute j'ai répondu poliment à je-ne-sais-pas-vraiment-qui que je ne donnerai point suite.
Du coup j'en ai profité pour faire un tour sur le bon coin pour constater que ce site est clairement blindé d'annonces plus WTF les unes que les autres. Inutile de rentrer dans les détails, si vous ne savez pas quoi faire pour rigoler un ptit peu je vous invite à essayer de chercher votre thérapeute là-bas XD, et je dis bien essayer hein, pas plus! Parce que par rapport à ce que j'ai vu je peine à savoir s'il est judicieux d'entamer un travail avec la plupart des personnes qui proposent leurs services sur ce site. Ceci dit, je ne peux m'empêcher de me dire que si ces gens postent ces annonces, c'est potentiellement qu'il y en a d'autres qui font ces recherches, ce qui m'amène en droite ligne à la suite.

Si vous cherchez un•e professionnel•le pour vous aider, quel que soit le domaine, faites une recherche sur Google et vérifiez les trois points qui vont suivre:
- Regardez les avis, même s'il faut prendre en compte le fait que tous les pros n'encouragent pas leur patientelle/clientelle à en laisser ou que tous les potes et la famille ont souvent été mandatés pour laisser des avis fictifs, c'est au moins un indicateur d'existence.
- L'état de la page professionnelle Google, est-elle existante, à jour, nourrie et y a t'il des [vraies] photos? Toujours un plus pour se tranquilliser.
- Allez sur le site de la personne, bien que ce ne soit pas un impératif, une grande majorité des professions bien-être et paramédicales dispose d'un site sur lequel vous devrez théoriquement trouver un grand nombre d'informations concernant la/le praticien•ne et son parcours.

Partez du principe que les professionnel•les appliquent nécessairement une transparence quant à leur activité et qu'elles/ils donnent donc des informations claires et précises. Leur but est d'exercer leur métier, pas de lancer les gens dans un jeu de piste ou de promettre des miracles, par conséquent si ça vous semble trop beau pour être vrai et/ou nébuleux: passez votre chemin.
Si je me permets de faire ce rappel c'est parce qu'en tant que professionnelle non-règlementée (mais l'inverse ne me dérangerait aucunement!) y a pas que sur le bon coin qu'on peut voir des choses aberrantes qui ont/auront soit des conséquences désastreuses soit discriminantes pour les gens qui exercent, et c'est un peu chiant à la longue.
A priori aucune règlementation n'est prévue donc rien n'empêchera qui que ce soit de s'improviser ce qu'il veut, mais tout le monde peut faire preuve de bon sens en se dirigeant vers des personnes compétentes.