Ca sent un peu le sapin

Ca fait 150 fois que je recommence ce post, j’ai pas envie de dépeindre un tableau complètement noir et pour autant j’ai pas grand chose si ce n’est rien à disposition pour faire la balance, alors on va résumer, j’ai passé ces derniers jours à presque avoir envie de rentrer! Je ne me suis pas occupée de grand chose cette année pour les vacances, et j’aurais du quand je vois le presque merdier.
Déjà ce qui était sensé être un super grand mobil’home avec climatisation est en fait un mobil’home posté tout à côté de la piscine, ce qui sous-entend qu’a priori du lundi au dimanche, tu n’entends que des gosses hurler de 10h à 20h. Je confirme. Ca plus les cours de fitness de Popeye qui t’envoie du Magic System à 8h30, ça décoiffe pas que les mamies j’t’assure. Pas de trace de clim dans le mobil’home et on y peut rien on vous a pas obligé à venir (on t’a pas obligé à mettre en loc des services inexistants non plus salope), et pas de trace de chauffage non plus figure toi, ce qui n’aurait pas été gênant si on avait eu un vrai mois d’Août et pas un temps de Toussaint car pour prendre une douche le matin c’est juste épique. A part ça à l’arrivée le mobil’home était tout de même un peu cracra, genre des casseroles pas lavées dans les tiroirs, des poils et des cheveux dans la douche avec les traces de savon qui vont bien ah ça c’est pas nous c’est les locataires qui font le ménage quand ils s’en vont (c’est jamais eux en fait, c’est le principe). Là ça a suffit pour que je piffre plus ni l’endroit ni les gens qui s’en occupent, certes personne ne nous oblige à venir mais quand on se dit 4 * c’est bien d’avoir le service qui va bien derrière et surtout cette amabilité toute hypocrite qui évite au client de ressentir clairement qu’on le prend pour un compte bancaire. Si j’avais voulu un service rudimentaire, je serais partie dans un camping municipal, bien qu’il y ait des municipaux qui se démerdent sacrément mieux que là où je me trouve présentement. Je sais pas où je suis tombée, mais c’est pire qu’à Narbonne plage.
Ca plus les bouchons et les odeurs d’échappements. Tu pars au vert et tu as des bouchons d’humains et de bagnoles où que tu ailles même à la plage et même en rentrant de la plage. C’est à péter des câbles, comme se trainer rue St Rome la veille de Noël, c’est la première année que je vois ça, je mets ça sur le compte du spot, encore qu’il n’ait rien d’exceptionnel puisqu’il n’y a pas une putain de vague…. PAS UNE!!!!!!!!
BREF…
J’essaye tant bien que mal de voir les choses d’une manière positive, même si ça ne se voit peut-être pas trop, et je me dis que vacances qui commencent mal vacances du scandale (un proverbe local *private joke*), du coup j’espère que la prochaine fois que j’aurai à repasser par ici j’aurai quelques trucs chouettes à raconter. En attendant, il pleut.

p5rn7vb

Merde, j’ai oublié le titre!

Mon voisin est un manouche
Tu connais le gars qui squatte en bas de l’escalier avec sa smala (la grand-mère, les frères, les soeurs, les mioches, la copine, …) et ses deux chiens pas attachés? Bah c’est mon voisin, en place avec tous les jouets des lardons de 12h à 22h. Par chance ce n’est pas mon voisin direct donc pas mon immeuble, et même si je le trouve sympa, bah son cocker est définitivement relou avec Aloh’ et c’est une péniblerie absolue de le promener.

C’est de la discrimination!
Depuis que j’ai le permis de conduire c’est à dire plus de… Oulah… Longtemps, j’ai soufflé deux fois, les autres, on m’a juste demandé si j’avais bu (donc non) et on m’a laissée partir. Depuis que j’ai accroché mon foufou au rétro c’est à dire deux semaines environ, ça fait deux fois qu’on m’arrête, qu’on me demande si j’ai bu, que je réponds non parce que j’ai rien bu et qu’on me fait souffler quand-même. C’est moche, mais vraiment quoi.

Brève de sous-sol
L’eau fut aspirée (presque partout), reste l’odeur, et si l’eau c’était pas marrant, l’odeur l’est encore moins. Je vous passe l’épisode du pétage de câble ou la pompe a eau à failli terminer sa carrière dans une poubelle hein, on n’en parle plus, c’est fini jusqu’à la prochaine fois.

Poissarde
Je crois que je suis allergique au Nutella, ou à quelque chose dans le Nutella et croyez moi, dans la vie d’une personne qui ne prend pas un gramme suite à des orgies de pots de Nutella, ça fait mal au cul.

Ca c’est fait
Je n’ai plus de Mopral, j’ai arrêté de m’endormir partout comme une grosse merde, je n’ai plus l’oesophage en kit bref, la gastrite c’est fini! Et certes, la nouvelle n’est pas d’une très haute importance, tout comme le reste d’ailleurs, mais ceux qui ont déjà eu une gastrites comprendront, pour les autres, je ne vous la souhaite pas. A côté de ça, je n’ai plus de maux de tête et presque plus de trous de mémoire…

… On s’en sort bien!

La tuyauterie? C’est pas fini!

Dans la continuité de ce que je disais hier, la canalisation principale a pété dans la nuit pour la quatrième fois en un an. A 4h30, le voisin était en train de secouer la plaque d’arrivée d’eau sur le trottoir, le tout en pestant comme un putois, chose que je peux comprendre, même si c’était sous ma fenêtre et que ça ne faisait que 2h que je m’étais péniblement endormie (la joyeuserie des cervicales).
Avant que la journée ne tourne en eau de boudin, j’ai tout de même réussi à faire ma couleur \o/, au cabinet puisque l’eau chez moi était évidemment coupée.
Oui je sais je suis fatiguée
J’ai changé de rose, celui ci est sympa aussi mais je crois que je préfère l’autre.
C’était avant de percuter que le voisin n’avait pas été marseillais et qu’il n’exagérait pas en disant qu’il y avait 30cm d’eau dans le sous sol… Et 3000€ de skates électriques qui ont barboté dans la flotte pendant 5h, ça fait mal au cul.

Ca et le reste.
J’ai passé je ne sais combien de temps en claquettes les pieds dans l’eau à sauver ce qui pouvait l’être c’est à dire à peu près rien. A mettre je ne sais combien de trucs à la poubelle, à en remonter d’autres pour les faire sécher. Au final mon service à raclette est probablement mort avec le reste, l’appart est dégueulasse et j’ai toujours mal au dos.
J’ai tué 150 fois dans ma tête les mecs de la société qui s’occupe de la plomberie jusqu’à ce que je me décide à faire un truc intelligent, soit leur demander ce qui c’était passé. Suite à un « coup de bélier », le fameux tuyau s’est carrément décroché des colliers et s’est arraché sur deux mètres. Après avoir obligé le pauvre gars (à la base en vacances) à me décortiquer tous le cheminement de l’eau dans la résidence, sachez que la plomberie, c’est plus compliqué qu’il n’y parait, déjà, et que le problème, ne vient pas [entièrement] d’eux mais du syndic et des proprios qui ne sont jamais d’accord sur rien, surtout quand il s’agit de payer. Quand j’ai appris, par contre, que pour 400€ de plus on aurait pu largement minimiser les dégâts, j’ai eu envie d’aller décoller le goudron flambant neuf du parking juste pour faire chier… A dire vrai d’ailleurs j’ai toujours très envie de le faire, surtout que c’est mon parking aussi et mon goudron, surtout qu’ils veulent qu’on foute 200 000€ pour des façades en très bon état alors qu’ils ont chipoté pour 400 boules et que grâce à ces cons on se retrouve emmerdé tous les quatre matins. Si j’étais sûre que ma présence aux réunions changerait quelque chose j’irai, mais j’ai peur qu’en plus de perdre du temps, j’ai quelques envies de meurtre.
Bref… J’ai pigé le fond du problème et ça va re-péter parce qu’effectivement, rien n’a été mis en place contre les coups de bélier sur cette canalisation qui se trouve être la canalisation principale de TOUTE la résidence. Et j’espère que ça fera bien chier tous les connards qui ont refusé le premier devis « parce que c’était pas leur immeuble », maintenant que je sais où se trouve l’arrivée d’eau générale, à la moindre fuite je coupe tout, en tous cas si ça arrive et que je doive descendre au sous sol, chose rare. Qu’il n’y ait plus d’eau je peux m’en arranger, passer des journées à torcher et traîner de la merde partout carrément moins. Quant aux pompiers qui ont été prévenus et qui n’ont rien fait (pour la seconde fois), j’espère vraiment pour eux qu’ils viendront mendier pour leur calendrier pourri pendant mon absence.

Hey Hey Heyyyyyy!!!!!

Les enfants, il faut le dire tant c’est exceptionnel: la météo avait prévu l’apocalypse, et je suis présentement juste en dessous. Oui pour une fois la météo ne s’est pas complètement trouée! J’en déduis donc qu’elle n’a pas fait exprès d’avoir raison et donc, qu’elle ne mérite pas qu’on s’y attarde d’avantage. Blague à part, j’espère juste qu’il ne va pas y avoir de panne de courant avant que je ne termine, sinon je vais avoir la flemme de m’y remettre, et ce post ne sera jamais posté, et forcément ça vous pénaliserait tous jusqu’à la fin de vos jours (sisi).
Tout d’abord ayant retrouvé mon appart sans dessus dessous avec limite la salle de bain dans la chambre hier a fallu que je me tape trois bonnes heures de rangement et tout se passait bien jusqu’à ce que j’essaie courageusement avec mes bras de moustique de monter une valise que je croyais vide, dans un placard. Sauf que la valise n’était pas vide donc j’ai le cou coincé depuis ce matin. Ce qui est fait n’est plus à faire.
Je mène une lutte acharnée contre un chat qui chie un peu trop devant ma porte au cabinet depuis quelques semaines, et comme le soleil tape dessus toute la journée je te raconte pas l’ambiance de fou que ça fait si j’ai le malheur d’ouvrir une fenêtre. Du coup j’inonde de vinaigre mon impasse, ça pue mais ça sent toujours meilleur qu’une fiente de chat, et ça marche super bien… Sauf si je loupe un jour. Du coup comme ça commence sérieusement à me courir sur le haricot, ça va vraiment finir par chier grave.

Enfin je verrai ça à la rentrée, là, je suis en vacances! J’aurais bien fait un smiley qui lève les bras aux saints cieux pour illustrer ma joie mais je ne me jouerais point de vous, quand on a les cervicales en bouillie, lever des bras équivaut à demander de faire une brasse à un homme tronc.
Sinon dans la série des coupures d’eau, je décerne le César de la meilleure looZ à mon immeuble qui a définitivement des problèmes insondables de tuyauterie, ou un syndic en mousse qui emploie des branleurs de connards d’enculés de merde. Je m’explique.
Entre le 30 juillet et le 1er aout fallait vraiment avoir du bol pour pouvoir prendre une douche chez moi, et ils ont remis ça aujourd’hui sans vergogne et sans crier gare. La fois d’avant j’arrivais bien en avance en longeant les murs au cabinet pour me ravaler la façade, mais là forcément, à fallu qu’ils coupent l’eau pendant que j’étais sous la douche, et juste quand il fallait que je me rince. Hurlements de haine profonde avant de me rincer à l’eau minérale pour sortir hurler dans la cage d’escaliers. Si j’avais pas eu le cou en vrac je serais bien descendu au sous-sol m’enfin bon, j’ai vraiment super mal et ça m’aurait pris trois heures, ce qui aurait foutu en l’air mon effet de surprise saisissant de la meuf hystérique qui déboule en serviette et le maquillage sur les joues pour leur foutre leur putain de tuyau dans l’cul. De toutes façons ils ont fini par carrément se barrer avec le tuyau de la canalisation principale sous le bras dans l’après-midi, mais on a eu de la flotte qu’en fin de journée, en même temps que la circulaire visant à nous informer de la coupure d’eau (oh merci trop mignon!).
Sinon j’ai reçu plein de trucs pour des prochains shoots et j’ai hyper hâte de m’y coller! En attendant demain AudiaXNet fête ses 14 ans, et des nouvelles photos devraient arriver dès que j’arrive à tenir assise sans trop souffrir.
Bonne nuit le monde :).