WaterMix Festival 2017

Un festival presque-tout-electro à Fenouillet? Quand j'ai vu ça sur ma TL FB y a quelques mois, je me suis dit que c'était une putain de bonne idée, pour autant je n'ai pris mon pass que quelques jours avant, peu convaincue je l'admets, par la programmation. Après quelques recherches sur les différents DJs: why not, surtout en sachant que ce qui passe à la radio n'est très souvent que peu représentatif de ce qu'ils peuvent pondre sur scène. Cf le bien connu David Guetta, oui tu peux rire, mais je t'invite à chercher ses lives, le monsieur il rouste assez sec quand il ne doit pas vendre du caca.
Bon j'ai pas fait trop de photos, voir pas du tout, ni même trop de vidéos, je ne vais donc pas pouvoir vous montrer le cadre, fort sympathique au demeurant, au bord du lac du Bocage sur lequel étaient proposées des activités nautiques pour les plus courageux/courageuses voulant braver la vase.

Hugel

Pour une première édition, tout est superbement organisé, malgré le monde pas d'attente interminable pour aller aux toilettes étonnamment propres et qui sentent bon (sisi c'est possible!), choix correct de lieux pour se restaurer même si je n'ai pas vu de stand vegan (NEIN-NEIN-NEIN! #Vegginazisme), timing de la prog presque respecté chose très utile quand t'es pas là pour écouter du rap, bref, rien à redire. Et surtout, la chose la plus importante: le son était parfait. Vraiment parfait!
Mosimann, une excellente surprise!!!

Désolée pour la qualité de certaines parties des vidéos, j'ai téléchargé les directs que j'ai fait sur FB est c'est un peu beaucoup pourri.
Tout ça pour dire que quand les aigus n'écorchent pas tes tympans et que les basses te traversent y a rien à redire, j'en suis d'ailleurs encore un peu sourde mais ça valait vraiment le coup! Qui plus est, autant le public toulousain est souvent peu voire pas concerné en concert, autant ici je l'ai trouvé carrément réactif et varié puisque le WMF peut se targuer d'avoir réuni trois générations, ce qui est je trouve, vraiment chouette, mais pas plus que de partager le floor avec deux licornes (et ouais! XD). Bref, une très belle ambiance digne de n'importe quel festival electro où tu finis arrosé(e) de bière, de flotte et... J'espère que c'est tout.
Joacchim Garraud, ma grosse déception -.-

Je ne sais pas quoi vous dire de plus si ce n'est qu'il fallait y être, cette première édition n'avait absolument rien à envier à d'autres événements plus connus du même ordre, j'ai passé un excellent moment et vivement le WaterMix 2018! \o/

Partager sur Facebook