Voilà merci super

La crise de Mars

Le soleil est de retour et ma flemme aussi, comme tous les ans! La motivation pour bosser est donc en dessous du point mort pendant que mes hormones font une soirée permanente.

Du coup je passe mon temps à me forcer à bosser, et à bosser un peu aussi après m'être bien forcée tout en étant pas aidée par les MMS pleins de photos de la Thaïlande. Noooooooon je ne vise personne.

De l'emmerdement du jour férié

Y en a beaucoup qui râlent parce que cette année tous les jours fériés tombent un dimanche, j'avoue que si le lundi de pâque doit être le seul je trouve pas ça plus mal vu l'étendue du bordel qu'un pauvre jour férié me fout dans le planning à chaque fois. Si je sors vivante de cette semaine, c'est que je ne serai pas morte.

De l'emmerdement de l'ophtalmo

Alors soit ça paye très mal comme job et ça explique pourquoi y en a 5 dans un périmètre de 10 bornes, soit je sais pas mais t'as pas un putain d'ophtalmo encore en vie qui acceptent les nouveaux patients et ça m'a clairement foutu en boule. Je sais que les pauvres secrétaires n'y sont pour rien, je sais, mais c'est trop tard.

Le truc très utile

Sans transition je vais enfin avoir un nouveau vélo, ça n'a l'air de rien mais je frétille comme une jeune pucelle à l'idée d'aller rouler. J'ai donc choisi un vélo et tout se passait bien jusqu'à ce qu'on décide de m'aider... Avec les conseils d'un vendeur alors que je n'étais moi-même pas sur place à ce moment là. A peine agacée j'ai remercié tout ce petit monde en précisant que j'étais déjà décidée sur ce que je voulais puisqu'apparemment ça n'avait pas été bien compris à la base. Forcément ça a été mal pris, et quand j'ai précisé que j'étais désolée mais que j'avais pas demandé d'aide tout m'est retombé sur la gueule.

Quand je dis qu'il faut arrêter d'aider les gens...

L'ingratitude personnifiée vous salue.

Partager sur Facebook