Une semaine à la ferme

Mon cabinet n'a pas bougé en trois ans, parce qu'il est super bien situé et parce que même si c'est une ruine mal retapée, je l'adore. Pourtant, il a tout de même quelques défauts.
Déjà il est a côté des bars, ce qui veut dire que le lundi tu as l'impression d'être à Bayonne après les ferias soit, tu enjambes donc souvent les galettes laissées là gentiment par des gens qui ne savent pas gerber proprement (Comment vomir proprement, titre d'un prochain post, je vous vois rire au fond). Ensuite, j'ai une vue directe sur la chambre de la voisine, qui elle a une vue directe sur mon bureau et ça me dérange quand je chante les fenêtres ouvertes. La chasse d'eau... Est un roman de lol. Ca fait trois ans qu'elle est pétée et comme rien n'y fait, je la laisse faire sa vie de chasse d'eau pétée. Le voisin d'à côté entraine régulièrement son chien à hurler, et pour ceux qui ne connaissent pas, pour que le chien hurle il faut que quelqu'un hurle pour que le chien embraye. Et ça peut durer un moment. Du coup, presque tous les jours, j'ai l'impression d'être au milieu d'une meute de loups pendant 20 minutes.
Admettons.
Plus récemment, j'ai découvert que j'avais une famille de cassos' de l'autre côté avec je ne sais combien de gosses qui braillent non-stop entre 17 et 19h, et là par contre, ça me pose un vrai problème.
Je suis pas sûre que ça dérange les patients, a priori non mais je pense surtout qu'ils sont polis, moi par contre c'est pas la même, mais comme je suis quelqu'un de sympa qui apprend à tolérer les extras inutiles de son prochain, dans un premier temps, j'ai essayé de me détendre.

Ce fut un échec alors j'ai essayé de faire comme si je n'entendais rien

Mais non.
Finalement, j'ai du admettre que je n'arrivais plus à me concentrer et que je perdais 50 fois le fil car j'étais complètement accaparée par l'idée de balancer un seau d'eau par la fenêtre. Du coup l'idée germe doucement mais surement: va falloir partir. Avant ça j'aurais bien pécho les parents mais c'est la plus grande qui chapote la marmaille et quand bien même, vu le niveau je suis pas sûre d'être entendue, sans compter que ce n'est pas mon rôle, à la base.
Je comprends bien que les gosses jouent en sortant de l'école, c'est le cas de tous les gosses du quartier tous les jours d'ailleurs et oui ça peut faire un peu de bruit mais deux poids deux mesures, là on est juste dans les hautes sphères de la décibel insupportable, ce ne sont plus des gamines qui jouent mais des porcelets qu'on égorge.
Faudrait vraiment dire aux gens de réfléchir avant de se reproduire, j'entends par là que... Si vous considérer que le plus gros du boulot quand on a des gosses c'est niquer et pondre, ne faites rien. Si vous pensez qu'un rejeton s'éduque tout seul ou auprès des instit', ne faites rien non plus. C'est pas une fin en soi, qu'une partie de vos gênes perdurent tout le monde s'en branle et y a des millions de trucs à faire vachement plus cool que ça dans la vie. Personne ne vous en voudra d'épargner à l'humanité la présence d'un chiard mal élevé, y en a déjà bien assez.

Partager sur Facebook