Tirage d’art: review!

Vous avez été nombreux et nombreuses à me poser des questions concernant les tirages d'art. Vous pourrez trouver certaines réponses sur le shop, en vidéo dans l'espace membres et ici aujourd'hui puisque j'ai décidé d'élucider ou en tous cas de vous éclairer je l'espère, sur le grand mystère du tirage d'art.
J'ai appris mon taf avec des films dans les chambres noires, et à l'époque, en plus des aspects chimiques et techniques, le choix du papier était un élément majeur à prendre en compte dans la conception de la photo. C'est en passant la raison pour laquelle je ne laisse pas le choix de la finition des tirages aux acheteurs, estimant que ce dernier incombe à l'auteur qui reste seul juge du meilleur rendu pour sa production, et cela va bien au delà d'une simple préférence. Toujours est-il qu'avec le numérique, les options relatives au papier avaient malheureusement disparu dans le sens ou le choix se limitait à "brillant" ou "mat" (= satiné, concrètement) dans un seul grammage #tristesse.

Dans le tirage d'art, vous avez je ne sais combien de types de papiers pour des rendus précis et efficaces, le seul problème, c'est de choisir le bon.
Je n'avais jamais vu "de près" un tirage d'art jusqu'à ce que je reçoive mes premières épreuves "tests" il y a quelques temps où quand j'ai ouvert le carton, je ne savais plus si c'était des photos, des dessins ou des illustrations (très perturbant).
Le papier que j'ai sélectionné est rigide, absolument mat (très choquant la première fois), la profondeur des photos est parfaite, le rendu est impeccable, les dégradés sont parfaitement reproduits et ça n'a définitivement rien à voir avec un tirage classique.

J'ai essayé de faire un close-up du grain, ça a globalement foiré, mais ça donne au moins une idée de la texture du papier dont l'aspect totalement mat ne laisse aucune chance aux reflets. Et voilà pour la présentation du papier que j'utilise pour les tirages actuellement en vente.
Continuant l'exploration de ces nouvelles possibilités durant mes tests, j'ai été intriguée par un papier que je qualifierai de perlé qui s'est avéré être d'une simplicité somptueuse et d'un piqué plutôt agressif donc un poil plus précis que ce que j'avais essayé jusqu'ici, en plus d'être vraiment polyvalent avec un excellent rendu en paysage comme en portrait.

Ce type de tirage est plus brillant qu'un satiné mais plus doux qu'un vrai papier brillant, et le grain plus ramassé n'en reste pas moins très noble, une belle surprise!
Et puis, ma dernière découverte est le tirage nb en 7 tons, sur un papier encore différent des deux autres que je viens de présenter mais toujours mat.
Cette fois c'est officiel, mes tirages 1 de GENESIS vous tous êtes détruits pour être refaits avec cette technique. J'avais déjà pris une bonne baffe en voyant mes premiers tirages d'art, là j'ai pris une grosse rouste et je suis restée le nez collé à la photo pendant 10 minutes à scruter.

Le [re]cadrage est totalement volontaire, d'une part pour le respect de la personne figurant sur l'image puisque c'est une photo personnelle, d'autre part parce que je voulais essayer de montrer que le piqué parfait de cette technique se niche jusque dans les détails. Les noirs sont propres, les gris sont gris (ceux qui savent, savent), les dégradés sont impeccables et oserais-je dire peut-être meilleurs que sur le fichier numérique, les volumes sont parfaits, les textures sont divinement restituées et tout ça est tellement parfait que j'ai envie de vous pondre une GENESIS 8 (... Ou 9 je sais plus) là maintenant tout de suite! \o/

Pour résumer, même avec des exemples illustrés, c'est encore et toujours compliqué d'expliquer le tirage d'art, mais j'espère malgré tout que c'est devenu un peu plus clair pour ceux/celles qui se posaient des questions.
Je ne pourrais pas dire que c'est de la photo car la technique et les papiers étant vraiment excellents l'objet en lui-même devient une œuvre (tout sujet à part). Alors... C'est peut-être de la photographie ++, une autre dimension dans la photographie ou bien une sublimation de la photographie, mais je sais que personnellement, à part pour les photos de vacances il est certain que je ne ferai plus jamais faire des tirages pour mon usage personnel dans un laboratoire lambda.

Excellent week-end le monde!

Partager sur Facebook