Snapchat powa

Après avoir installé 50 fois l'application pour la désinstaller tellement j'y pigeais rien et que j'avais pas le temps de me pencher sur la chose, j'ai installé une ultime fois Snapchat et cette fois, c'est bon, je crois que je gère!
Du coup, gonflée par un sentiment irrépressible de victoire, je share avec une joie certaine mon snapcode. 24h plus tard je me retrouve avec des gens que je connais, d'autres non et puis des bites.
Beaucoup de bites.
Depuis que j'ai cette petite merveille sur mon téléphone et que nous nous envoyons des truc honteux avec les potes, tous les matins alors que je viens à peine de me réveiller, fraiche comme la rosée du printemps et coiffée comme Victoria tu t'en doutes, j'ouvre un pm avec une bite dedans et quand ça ne suffit pas, c'est la vidéo d'un parfait inconnu en train de se masturber. Snapchat donc quand-même un peu la fête de la bite. Le côté éphémère peut-être? Pourtant rien ne l'est jamais totalement...

Toutes bites à part, j'ai créé une story dédiée aux inscrit(e)s d'AudiaXNet où j'ai commencé à poster quelques vidéos donc si vous souhaitez me voire faire des playbacks nuls m'ajouter faites, mais envoyez moi également un petit message pour me préciser que vous êtes inscrit(e)s afin que je vous donne l'accès.
Il y a aussi une story pour les autres mais pareil envoyez moi un message. Je trouve ça vraiment pas pratique mais là c'est bon j'ai eu ma dose de zizis surprises pour les trois prochaines années.

Partager sur Facebook