Radio pinède 2016 – Part I.2

Point ménagerie

Depuis une semaine:
- 6/7 araignées (j'ai arrêté de compter mais environ une tous les soirs)
- Une couleuvre qui faisait presque un mètre au milieu de la piste cyclable (pile au moment où je passe ta race)
- Une femelle crapaud d'une énormité scandaleuse
- Un piaf qui s'est crashé sur la terrasse
Bibi a bien évidemment été missionnée pour sortir tout ce petit monde, à part le serpent que je me suis contentée d'éviter presque calmement. Du coup je tiens à dire que les crapauds ont une bonne bouille, mais si jamais, ne comptez pas sur moi pour m'occuper du sanglier qui fait la poubelle!

La chute de tension cette sale plaie

Y a une bonne quinzaine je commençais à avoir des vertiges et des gerbes sporadiques, depuis samedi c'est guinguette, j'ai dormi quasiment tout dimanche et aujourd'hui j'ai pas été bonne à grand chose. Je prends du magnésium et même si j'ai l'impression de pisser dans un violon, j'attends que ça passe. Et ça passe, jusqu'aux environs de 14h30.

Point GENESIS

Du coup comme je ne fous rien vu que même le fait de vivre me fatigue profondément, j'ai commencé à faire le tri dans les photos.

La suite prochainement.

Point mauvais poil

Sûrement à cause de la fatigue, j'ai les nerfs à vif et l'humeur qui fluctue comme un balai de moules en marée montante*, le tout sur un fond global nettement acide. Surtout quand je reçois des messages de merde de bon matin.
Le type depuis qu'il a trouvé une meuf, limite quand tu lui dis bonjour t'as l'impression de le forcer à bouffer du dégueuli de chat, quand tu essayes d'avoir une conversation tout ce qu'il y a de plus classique tu vois clairement que tu le fais chier puissance 1000, et une fois qu'il se fait larguer il revient peipouze. Scénar' on ne peut plus classique mais qui m'insupporte toujours autant (et c'est valable pour les meufs aussi d'ailleurs).

Mais c'était bien tenté.

* Moi non plus je ne sais pas d'où ça sort

Partager sur Facebook