Radio pinède 2015 Part I – Jour 5

Brève de chien malade

Qui après trois sessions de chasse aux lapins et une grosse balade dans les dunes, va mieux. Ouais franchement j'ai des occupations fabuleuses en vacances. Sinon, sans surprise, aucun lapin n'a été maltraité durant nos escapades endiablées (des fois que vous en doutiez).

Le bon gout & les énigmes

Je comprends pourquoi je n'écoute jamais la radio quand je l'entends par accident. Je croyais que Maitre Gimms avait enfin été mis au placard par l'industrie du disque mais non, il est encore là et quel philosophe #ironie! Sinon je n'arrive toujours pas à comprendre quel(s) message(s) Louane essaie difficilement de faire passer, si message(s) il y a, tant elle finit jamais ses phrases.

Tempête et grosses vagues

Niveau vagues, on est clairement bien loti cette fois, bien que l'écume soit assez cracra et qu'il fasse toujours aussi froid. Je me serais tout de même passée de la tempête de cette nuit qui elle, m'a clairement empêché de dormir.


Une image qui n'a rien à voir

Da beach Brushing

G8 est en cours même si c'est pas brillant pour le moment (j'ai loupé le phoqu'mort 2015, my bad), de fait je n'ai pas grand chose à en dire si ce n'est qu'il faut impérativement que je me souvienne pour les prochaines fois que, ce n'est jamais l'idée du siècle de se pointer à la plage les cheveux franchement lavés quand il y a un vent de merde. A côté de ça, j'ai eu une illumination en allant jeter la poubelle, comme quoi, tout est possible.


Le selfie qui n'a toujours rien à voir

Bonne journée les travailleurs!

Partager sur Facebook