Pénurie d’intellect

Ca commence à faire quelques temps que je ne veux plus m'intéresser à l'actualité. J'en m'en suis assez approchée sur une période bien trop longue pour me rendre compte qu'au final, se jouaient toujours les mêmes choses sur tout et n'importe quoi pour toujours arriver au même point: nulle part. Si encore on le faisait avec chic, mais même pas. Autant te dire que tout ça est très fatigant pour que dalle. J'ai lâché l'actu, mais comme j'étais encore plutôt active sur Twitter, j'arrivais à avoir quand-même ma dose quotidienne de trucs merdiques. Puis j'ai vraiment arrêté de lire ce que ma TL disait, car trop d'urine dans le violon tue le violon.

En vacances je monte d'un cran: pas de télé, pas de radio, pas de journaux et le seul lien résiduel que j'entretenais avec l'actu s'étant rompu il y a déjà quelques temps fait que je n'étais [et ne suis] absolument au courant de rien. Vous n'imaginez pas la paix qu'on ressent quand on se coupe de toute cette merde, moi-même je ne m'en rends vraiment compte que lorsque cette paix est troublée, ici, par un appel de la Reine Mère me demandant si on avait réussi à trouver de l'essence pour rentrer. WTF que cette histoire encore...
C'est là que j'ai appris pour la pénurie, c'est là que j'ai dû aller chercher de quoi il retournait.
Grosso merdo t'as deux raffineries bloquées (au pif) et des gens qui veulent vendre du papier annoncent une pénurie. Partant de là t'as tous les mono-neuronaux qui vont sucer les pompes, obligeant dans le même temps les autres à aller faire le plein "des fois que" puisque les mono-neuronaux sont quand-même pas mal à aller siphonner les cuves donc faudrait pas se retrouver dans la merde à cause d'eux... #FacePalm
J'aimerais beaucoup savoir combien de pays dans le monde se sont volontairement auto-emmerdés en créant une pénurie de carburant.

Et non je ne veux même pas savoir comment les gens arrivent à être aussi cons.
On n'a absolument pas galéré à faire le plein, on n'a pas croisé une seule station service fermée, on n'a vu personne avec des bidons, et on n'a pas fait la queue à la pompe non plus. Et on n'est rentré #FirstWorldProblem.
Ici les trois quarts des stations sont vides, j'ai presque plus d'essence mais j'ai pas envie que ça devienne mon problème quand-même alors nevermind, je cherche une grotte sympa pour y faire installer la fibre.

Partager sur Facebook