Motivation level -1000

Aujourd'hui fut le jour où j'ai décidé de démouler un article sur mon manque de motivation fulgurant à maintenir ce site en activité... Parce que je ne pouvais décemment pas manquer une occasion aussi belle de jeter à la face du monde une contradiction supplémentaire.
Tout est dit.
Ça fait vraiment longtemps que je bloque, que je ne sais pas quoi dire, que j'en ai plus rien à foutre ou presque (je sais c'est moche, ça va!), que parfois je me force, que ça me fait d'autant plus chier, bref, ce site est une plaie et disons le franchement, à la veille de ses 18 ans, ce site me fait chier.
C'est moche et c'est terriblement moche de dire ça d'un endroit grâce auquel j'ai pu bouffer pendant presque 20 ans et franchement, ça me fait encore plus chier que le reste.
Mais que ça me fasse chier, c'est plutôt une bonne nouvelle. Si ça me fait chier, c'est que j'ai pas trop envie de le laisser tomber malgré tout. L'ennui, et ma principale interrogation, plutôt diffuse ces dernières années mais clairement agressive ces dernières heures, c'est que je ne sais pas quel format pourrait mieux me convenir. Mais ça j'ai envie de te dire que "je ne sais pas" c'est ma réponse fétiche du moment... Depuis quelques mois.
J'ai du mal à me concentrer, j'ai du mal à m'investir dans tout, j'ai du mal à m’intéresser à quelque chose plus de 10 minutes et j'ai du mal à me sentir concernée par tout ce qui devrait me concerner parce que je sais pas et je m'en fous. Mais sinon étonnamment, je vais plutôt bien tu vois, c'est juste que ce qui me motivait à tendance à m'emmerder alors je te laisse imaginer quand quelque chose m'emmerde pour de vrai... Non laisse tomber.
Ce week-end alors que je me faisais violence pour sélectionner les photos que j'allais mettre en ligne (à grand renfort de coups de pied au cul et de coups de fouet)(et peut-être même une petite sodomie à sec), je me suis rendue compte que ça me coutait vraiment mon âme et que ça devenait insoutenable. J'en ai donc fait part à ma Seconde qui comme les coups de pied et de fouet ne suffisaient pas, s'est fait un petit kiff à m'envoyer une gerbe de choses désagréables dans la gueule et autant te dire que vu l'énergie que la bougresse y a mis ça devait faire un moment que ça la chatouillait.

Désagréables mais pas fausses et on va dire que les planètes devaient être suffisamment bien alignées à ce moment là pour que j'en prenne note, fait assez exceptionnel en soi.
Il y a un peu plus de trois semaines j'ai passé pour la première fois mon plateau (oui le super examen moto aussi relou qu'inutile dans la vie), plateau que j'ai loupé en partie à cause du fait que j'étais loin d'être en grande forme ce jour là, mais sur l'instant, j'ai mis la sensation de flottement, ma migraine, ma faiblesse générale et les vertiges sur le compte du stress de l'examen. Bien que je ne stresse jamais dans ce genre de circonstance, je n'étais pas à l'abri du fait que ça puisse m'arriver un jour malgré tout donc pourquoi pas mais à dire vrai même en y repensant, j'étais bien loin d'être angoissée, je ne suis jamais arrivée à ce point les mains dans les poches que pour cette épreuve. Et j'ai loupé mon plateau, pas par excès de confiance et pas de beaucoup mais de manière indiscutable quand on a un examinateur doté d'un œil de lynx. Ici donc moi et ma nonchalance sommes parties piquées au vif en boudant.

Oui parfaitement: en boudant. Encore une fois je ne suis pas mauvaise perdante mais à cause du boulot que représente cette saloperie de plateau, je l'ai hyper mal pris. Je quitte le centre d'examen avec une boite crânienne qui menace d'exploser à tout moment, fait que je mets sur la contrariété même si encore une fois, jamais de la vie je ne me suis contrariée sur un détail comme ça, je rentre chez moi et je dors.
Presque jusqu'au lendemain où je vais passer une journée ignoble avec Migraine devenue tellement ingérable que j'en ai du mal à parler. C'est un peu "gros" pour une simple contrariété et effectivement, après vérification ma tension indique que je suis presque morte. Ok j'exagère mais pas de beaucoup, là pour le coup de toute ma vie elle n'a jamais été aussi basse... Fruit de plus d'un an sans vacances probablement, et avec mon rythme et tout ce qui s'est passé c'est vraiment pas top.
Une semaine pour faire passer cette migraine et commencer à faire remonter ma catastrophe de tension, et une semaine quand tu souffres atrocement c'est très long... Mais ce n'est pas ce qui m'a empêché d'avoir mon plateau cette fois (et de savoir ce que ça faisait d'avoir la pression pour un examen AHAHAH). Aujourd'hui cela fait donc plus de trois semaines et ma tension n'est toujours pas redevenue normale, ce qui explique probablement cette lassitude générale, ce manque d'entrain et surtout mon manque de motivation catastrophique. La Seconde n'avait donc probablement pas tord lorsqu'elle m'a jeté ses seaux de caca dans le nez, en tous cas, ça a raisonné assez cette fois pour que je prenne la décision de m'octroyer des vacances, virtuelles dans un premier temps, avant de prendre les vraies. Il y a quelques temps c'était la grande mode de se "déconnecter", il est temps pour moi de suivre la mouvance avec un peu de retard.
Étant donné que de me forcer à faire des choses pour ce site me coute plus que ça n'a d'effet concret, je vais donc disparaitre le temps de retrouver un peu de motivation pour mieux remettre ce site en route, si tant est qu'elle revienne un jour et là maintenant tout de suite je n'en mettrai pas obligatoirement ma main à couper. Cette pause ne tombe pas forcément mal car on m'a mise sur un gros projet qui va nécessiter toute mon attention pendant quelques temps, de même que j'ai des choses très chiantes à gérer, et si c'est pas les MAJ d'AudiaXNet qui m'auraient trop emmerdées au moins je suis débarrassée de cette tâche de fond quotidienne et castratrice qui me harcèle afin que je m'occupe de mon site.
Pour être informé de mon retour en ces lieux je vous invite à vous inscrire à la newsletter (barre de droite pour les desktop users et tout en bas pour les devices mobiles), en attendant, tenez vous presque bien mais pas trop et prenez soin de vous!

Xoxo

Thématiques : -