Let it hurt until it can’t hurt anymore

Bonsoir le monde! J'espère que tu vas bien ;).
Je passe en coup de vent pour mettre en ligne une nouvelle série de photos.

J'en avais juste envie, comme j'avais juste envie de les faire. Tout ça est absolument aussi imprévu que le reste et cette spontanéité me ravit car... Je suis en train de préparer deux sets depuis quelques jours, je n'en vois pas le bout et c'est totalement frustrant!


Ce n'est clairement pas la période. J'ai tellement lâché prise sur tout que je n'arrive plus à prévoir ou organiser quoique ce soit. Tout se fait comme il a envie, et le résultat n'est pas si mal. J'ai lâché ce qui devait l'être car je n'ai plus les capacités de m'embarrasser avec de la merde, je m'autorise à exprimer certaines choses en parallèle et je me sens beaucoup plus légère. Peut-être même que je vais pondre une GENESIS pour fêter ça tu vois!
Je vous invite dès maintenant à vous connecter au site pour voir la totalité de la série dans la galerie Outdoor.
A très vite ^^