Les élections ce sera sans moi

"Sans surprise" certains diront, mais cette fois plus que les autres quand-même car je n'ai même pas eu la moindre envie d'aller déposer ma traditionnelle feuille de papier toilette dans les urnes pour le premier tour de ces élections, alors me bouger pour le second, pour aller faire un choix de merde ou un choix de merde, je m'en passe, j'ai déjà une vie pour ça.
Macron/Le Pen... J'ai vraiment envie de demander au peuple ce qui lui est passé par la tête mais je crois que j'ai pas envie de savoir car ça pourrait me faire peur, et puis surtout ça ne me regarde pas plus que ma position ne concerne les personnes qui se permettent de juger ceux qui n'iront pas voter par conviction.
Le truc le plus beuglé actuellement sur les abstentionnistes est qu'on est des inconscients, et limite qu'on chie à la gueule de la démocratie. J'en passe. C'est à dire qu'à un moment on a dit à la populace indécise donc peu convaincue par quelques personnes que si elle n'était pas décidée elle pouvait toujours se racheter de ses péchés en faisant barrage avec des votes contre, qui serviront plus ceux qui les motivent que ceux qui iront les glisser dans la fente, et je vous laisse choisir laquelle, de la démocratie. Aujourd'hui, si tu n'es ni pour ni contre quelqu'un tu ne mérites pas cette chance qu'est le droit de vote.
J'avoue, le droit de vote est une invention formidable, un écran de fumée parfait pour faire croire que le trou du cul de la France que chacun placera où bon lui semble à une quelconque nano capacité d'expression alors que deux dijonnais qui s'ennuient fermement un dimanche après-midi pourraient élire à eux seuls le président de la république française si d'aventure cela ennuierait encore plus les autres d'aller aux urnes. Le droit de vote est un simple droit, et comme n'importe quel droit, on s'en sert si on veut, il ne me semble pas que l'invention du vote contre ait changé ce droit en obligation.
Mais si je résume, au même titre que chaque défenseur de la liberté d'expression française s'insurge quand on n'est pas d'accord avec lui, les fervents défenseurs de la démocratie française voudraient m'obliger à aller voter soit pour la petite main de quelques lobbies dont le programme a la consistance d'une brise printanière soit à aller voter pour une invention gauchiste du même poids que sa concurrente.

Amusez-vous bien, vous êtes formidables <3

Partager sur Facebook