Le reiki ça déchire

Pour faire bref, si j'arrête pas de me plaindre ces dernières semaines c'est parce que j'ai fait un syndrome de stress aigu qui a évolué en état de stress post-traumatique. Comme quoi tout arrive, même si on n'a pas fait le Vietnam. Ce qui explique les accès de colère, les passages à vide et puis les angoisses aussi. Même si je ne présente pas la totalité du tableau des symptômes (thanks god), ceci confirme donc que je ne suis pas une machine ce qui est plutôt rassurant, même si comme je m'en doutais un peu, j'aurais préféré ne pas en arriver là pour en avoir la certitude.
L'ESPT est quelque chose de particulièrement chiant, j'avais d'ailleurs pas vu ça là, ni comme ça et je m'étais encore moins auto-diagnostiquée puisque vu ma profession j'ai tendance à me dire que ça n'arrive qu'aux autres. A côté de ça, même si j'ai déjà pété des piles dans ma vie, il est vrai que c'était quand-même pas à ce point et qu'effectivement, sur ce coup je me trouvais quand-même carrément plus bizarre que d'habitude, ce qui m'a donc amené à consulter dans un premier temps, des fois que.
Lutter contre ou subir des angoisses au quotidien alors qu'elles ne sont pas spécialement fondées c'est déjà pénible, consulter pour ça c'est encore pire. Sortie de là j'ai encore eu envie de tout casser mais puissance 10, de fait j'ai été obligée de lâcher une partie de ma colère. Rien d'agréable en soi bien au contraire, vraiment, même si après coup, ça m'a fait du bien, et puis le lendemain au boulot, après avoir entendu une énième éloge du reiki, j'ai pris rendez-vous pour une séance sans trop savoir ce que c'était. La colère c'est bien, ça peut être positif, mais quand ça fait plus d'un mois que ça dure et que ça devient ingérable, il devient surtout très urgent de se calmer.

Le reiki est une méthode de soins non conventionnelle d'origine japonaise, basée sur des soins dits « énergétiques » par apposition des mains. L'efficacité du reiki et l'existence du ki ne sont pas scientifiquement validées. [source]

A ce stade donc, je me demandais si j'avais pas pris rdv avec une sorcière japonaise ce qui ne m'emballait pas plus que ça me dérangeait tant qu'on ne m'obligeait pas à manger des sushis.
Moi je suis open y a pas de souci, mais pas sur les sushis.
Blague à part même si on ne blague pas sur les sushis, en gros, la personne canalise ton énergie pour la rééquilibrer. Ici je me suis un peu inquiétée de savoir si la personne n'allait pas juste prendre feu tellement ce qui m'habite en ce moment est du genre violent et si jamais la technique fonctionnait vraiment. M'enfin bon concrètement, ça donne quoi le reiki?
Ben tu racontes ce qui t'arrive au maitre reiki (oui ça s'appelle comme ça), il te prépare un mélange de fleurs de Bach spécifique que tu commences à prendre sur l'instant, et puis c'est parti pour une bonne grosse heure allongé(e) où il va poser ses mains (ou pas, des fois il reste juste au dessus) à certains points stratégiques ou énergétiques.
Je vous le concède, c'est un poil ésotérique.
Pratiquant la méditation depuis mes 12 ans, avant de commencer la séance j'ai demandé si je pouvais essayer de me mettre en état méditatif (sans conviction car ça faisait des semaines que je n'y arrivais pas, ou très mal), il m'a dit que ce serait très bien et franchement, je n'étais pas partie aussi loin depuis des lustres! Lâcher-prise total, j'ai laissé mon corps où je m'étais allongée et je ne suis revenue que quand il a fallu que je parle (action qui s'est avérée très laborieuse). Je n'ai rien senti de particulier sur le moment à par sur le point de la colère (ah bon?) et le troisième oeil où j'ai eu une très vive sensation de brûlure (sisi c'est possible) et quand je me suis levée, c'est comme si j'avais dormi une nuit entière avec option migraine. Je suis rentrée complètement déchirée, la tête à 3000 bornes, j'ai dormi comme une souche la nuit qui a suivi, donc chacun en pensera ce qu'il veut, méditer ne m'a jamais mise dans cet état, et que je sais pas trop ce que ça a fait, mais ça me l'a fait.
Tu pars avec quelques consignes, tu dois notamment prendre tes gouttes de fleurs de Bach 3/4 fois par jour (alors là perso je suis pas sûre que ça me fasse grand chose mais comme c'est pas dégueu je les prends quand-même), et une phrase que tu répètes trois fois au réveil et trois fois au coucher (pour violenter ton inconscient c'est parfait lol).
J'y suis allée lundi, nous sommes mercredi soir, je n'ai pas trop de recul sur la globalité de l'effet, encore moins sur sa durabilité. Néanmoins, pour ce que ça vaut, je ressens un détachement général assez singulier, de l'apaisement, je n'ai pas refait de cauchemar et je ne pense qu'à dormir en plus de me taper des maux de têtes assez pénibles. Malheureusement les angoisses elles, sont encore là, je butte toujours même si c'est un peu plus gérable et que je ne m'attendais pas à un miracle non plus à ce niveau.

Donc que vous soyez convaincu(e)s par la technique ou plutôt pas, si vous avez envie d'améliorer votre état général, ça se tente et ça détend vraiment, en tous cas, ça a fonctionné sur moi à ce niveau. Quant au reste, à savoir si par exemple le reiki est quelque chose qui "soigne", je n'en sais rien mais si vous avez vous-mêmes fait l'expérience et si vous avez envie de la partager, je suis preneuse ;).

Partager sur Facebook