Le furoncle 2015

Comme c'était pas une journée super super top moumoute et qu'il me fallait une excuse pour aller faire les boutiques, je suis allée faire les boutiques parce que c'était pas une journée super super top moumoute. Je suis partie précisément en quête du Graal soit un pantalon taille 32 bien coupé, avec une taille basse voire très basse impérativement. Le Graal étant ici un vague euphémisme. Toujours est il qu'en temps normal c'est déjà compliqué de trouver quelque chose de correct mais alors là j'aurais aussi pu rester chez moi.
Illustration.


(en passant si c'est pour faire des dégats photoshoppiens, autant laisser les cuisses des modèles tranquilles)

Le double-fond du seau


Plus qu'un shopping, en 2015, tu t'envoies un véritable voyage dans le temps, tout ça, sans même mettre un pied chez Jacqueline Riu, sans même ouvrir le catalogue Afibel de la voisine arrivé dans ta boite aux lettres par erreur, et ça, c'est une sacrée performance. Une sacrée performance totalement useless.

Vanessa Paradis, 1988

Ma mère portait les mêmes frocs moches quand j'étais jeune et perso, il est hors de question que je mette mon derrière dans ces immondices.
Donc parlons de choses sérieuses: qui porte ces merdes? Qui aime porter ses pantalons sous les nichons???? O.O Dénoncez vous ou non, mais dans tous les cas brulez MÉCRÉANTES.
Face à ces horreurs insoutenables, je suis allée m'acheter du maquillage et la bonne nouvelle c'est que sans rapport aucun avec le reste: une boutique Kusmi Tea a ouvert, et ça c'est la vie \o/.

Partager sur Facebook