La malédiction de la Guigne maudite

Y a des jours comme ça, surtout le lundi et surtout quand je vais avoir mes règles, où j'ai juste l'impression d'être un chat noir. Mais prenons le problème, le vrai problème de base qui dure maintenant depuis 4 ans, qui est que je n'ai plus envie de faire des photos, plus envie de faire ce que je fais et que ça fait autant de temps que je tire sur une corde usée. On m'a beaucoup aidé pour continuer, j'ai appris beaucoup de nouvelles techniques, j'ai acheté une multitude d'accessoires vraiment cools, j'ai pris note de tous les encouragements et de toutes les gentilles choses qu'on m'a dites. Ça a retardé l'échéance mais je n'ai pas réussi à me réinvestir pour autant.
Je ne peux pas dire que faire des photos m'ait été très bénéfique ces dernières années, c'était même un vrai calvaire comparé à la distraction que c'était à la base. Mes shoots ont toujours été plus ou moins des galères à mettre en place, mais ces dernières années, c'était devenu une putain de chatnoirisation de plus en plus impossible à gérer. En gros vous l'aurez compris, j'ai tellement plus envie que mon inconscient en est devenu démoniaque et ce matin fut l'apothéose.
J'avais envie de faire ce shoot car j'étais presque convaincue de ce que j'allais faire ce qui n'est pas arrivé depuis un bail, mais les merdes ont commencé dès hier soir après quelques clics intempestifs qui ont fait que j'ai totalement involontairement accepté l'installation de W10, inattention lourdement expiée toute la journée. Après m'être levée avec deux heures de retard ce matin sans aucun rapport avec W10, le machin n'en finissait pas de se lancer sans jamais y arriver, au final j'ai fermé le portable et je suis partie avec le PC en l'état dans le sac. Au studio ça ne marchait pas plus, pire, cet OS est une immondice visuelle, impossible d'avoir le menu démarrer, obligée de l'éteindre à la sauvage chose qui ne m'était pas arrivée depuis W98. Une fois redémarré c'est le retour-écran de l'appareil photo qui ne fonctionnait plus, une tentative de réinstallation des drivers, un autre redémarrage qui s'est encore terminé en arrêt sauvageon tellement ça redémarrait comme mes chiottes et ça ne marchait toujours pas. Avant de balancer le bordel par la fenêtre, fait qui ne m'est pas arrivée depuis XP (oui je fous les PCs par la fenêtre quand ça m'emmerde et je le vis bien merci), j'ai laissé tomber et j'ai fait mes photos sans retour-écran. Voilà comment tu prends une heure de retard en plus grâce aux grandes inventions de Microsoft.
Mais ce n'est pas tout!
Sans m'attarder sur le fait que j'avais oublié ma poudre matifiante habituelle parce que les oublis sont devenus une véritable tradition dans mes shoots, et que Vollers c'est quand-même bien la dernière des merdes en matières de corsets, après avoir monté ma softbox, l'interrupteur du flash a lâché une fois que j'étais durement saucissonnée dans ce corset à la con et que c'est donc bien la merde pour dévisser une putain de boite à lumière dans ces conditions. Une fois que tout était en marche, c'est le rouge à lèvres qui n'allait pas, et celles qui savent, savent que changer de rouge à lèvres quand tu as trois tonnes de fond de teint sur la gueule est un exercice vraiment casse-couilles. Une fois tous les détails réglés, c'est les patients qui se sont décidés à me harceler alors, j'ai simplement coupé mon portable. Ça peut sembler pas pro pour certains, mais c'est moi le patron et si ça me pourrit bien là vie au quotidien, ça me permet aussi quelques petites libertés bien sympathiques de temps en temps comme celle d'avoir un peu de paix quand c'est pas le moment.
On va s'arrêter là en ce qui concerne les galères, de toutes manières, c'est tellement impossible que moi-même j'ai du mal à y croire. Je me suis contentée de foirer mes photos comme d'habitude, et une fois terminé, je me suis dit que ça ne pouvait plus continuer comme ça.
Après en avoir longuement discuté avec la Reine Mère, j'ai décidé de l'écouter et d'arrêter de m'infliger ça, pour plusieurs raisons que je connais depuis longtemps, mais il faut croire qu'il m'était plus simple de me voiler la face.
Un site comme le Cab a du mal à trouver sa place dans le web actuel.
Il marche bien, j'ai pas à me plaindre et je me sens même très chanceuse d'avoir autant de personnes qui me suivent et me soutiennent, mais sans ingratitude aucune, il a aussi mieux marché à une époque et pour tout ce que ça me coute, ça ne vaut pas le coup de continuer bien que ce ne soit pas le point le plus déterminant.
Je suis extrêmement stressée par des délais que je n'arrive pas à tenir.
Le pire, c'est que j'ai un paquet de séries de photos qui attendent d'être mises en ligne, que j'ai aussi quand-même un peu de temps pour faire des lives et que dans un sens plus général les contenus ne manquent pas. Mais j'ai pas le temps, pas l'envie (mes photos de merde tout ça tout ça), et ça me gène énormément que des personnes payent pour ne pas avoir d'updates correctes.
Principalement pour ces deux raisons, le StrangeCabaret est down et les personnes qui ont acheté un accès durant le mois écoulé ont été remboursées. Ce domaine me ressort par les yeux je ne veux plus en entendre parler.
C'est peut-être l'occasion de repartir sur quelque chose de neuf, comme c'est peut-être aussi l'occasion de laisser tomber tout court. J'y réfléchirai peut-être quand j'en aurai envie.
En attendant, ici s'achève donc la course du VIP AreA/AudiaX.Org/StrangeCabaret. Un énorme merci à toutes les personnes qui ont pris part à l'aventure <3.

Partager sur Facebook