La campagne présidentielle a commencé

Je me suis laissée dire que depuis hier, Valls a décidé d'inonder les petits écrans français d'une nouvelle campagne anti-racisme. Même s'il était quasi certain que j'allais m'énerver, je suis allée fouiner sur la toile pour trouver les dits spots publicitaires.
Quel joli pot aux roses! X(
Pour commencer, le prélude nous informe d'un ton grave et sur fond noir (pour appuyer la gravité de la situation très grave) que ce que nous allons voir est tiré de faits réels, et que les propos et les images peuvent choquer, j'en déduis que cette campagne vise principalement les gens qui ne sortent pas de chez eux ou alors ceux qui déboulent de Bisounoursland, pour le reste je vous rassure, ce n'est rien de plus que de la violence ordinaire et il va sans dire que je ne souhaite aucunement minimiser la situation actuelle en France en employant ces termes.
Dans la première vidéo, un bande de jeunes attaque deux jeunes hommes a priori blancs. Les voix off (sans accent) bavent quant à elles sur les juifs, ce qui amène logiquement à penser que les deux victimes sont juives. Une troisième voix off s'incruste alors dans la conversation, probablement le type outré de la table de derrière, pour s'indigner. La conclusion est alors sans appel:

Je vous conseille cependant de regarder au moins une vidéo car sortie de son contexte je viens de me rendre compte que cette image peut prêter à confusion et faire passer les juifs pour des gens vraiment pas sympas.

Seconde vidéo, nous sommes devant une synagogue dégradée par un tag anti-juifs, tout le monde se fait des calins pour se soutenir dans cette dure épreuve. Les deux voix off (sans accent) discourent un peu bêtement sur les juifs, puis la table de derrière intérvient, la dame est scan-da-li-sée. Même conclusion.

Troisième vidéo, un musulman se promène tranquille dans la rue, accroché à son téléphone quand il est pris à parti par ce qu'on peut supposer être trois fafs (habillés en noir, crane rasé, et blancs). Puisqu'il est question d'islam, les deux voix off (sans accent) jactent sur les musulmans. Sans surprise, la justicière masquée arrive de la table d'à côté pour s'insurger. Conclusion: les actes anti-musulmans, c'est méchant.

Quatrième vidéo (oui, je vais toutes les faire), la scène est digne d'un concert de Mayhem mais sans la bonne musique, des têtes de cochons sont empalées sur le portail d'une mosquée pendant que nos deux bonnes vieilles voix off (toujours sans accent) papotent contre les musulmans et une tierce voix s'incruste blablabla.

Cinquième spot, un couple mixte (blanche/magrébin) fait son petit selfie quand ils se font emmerder par une bande de jeunes blancs (pour ce que j'ai pu apercevoir). L'homme magrébin se fait péter la gueule, sa compagne blanche par contre disparait rapidement de l'écran, les blancs n'ayant aucune espèce d'utilité dans ces spots si ce n'est pour éclater la tronche aux musulmans on commence à le comprendre. Je ne vous fais pas le topo sur les voix off, vous avez compris le principe. Conclusion plus généraliste cette fois:

Sixième et dernier spot avec un peu d'exotisme, pseudo prise d'une caméra de sécurité où un noir se fait tabasser par deux gars dont un blanc puisqu'on a bien pigé que les blancs étaient des gros racistes, et il semblerait, de dos... Que le second soit magrébin (je n'en mettrais pas ma main à couper, je trouve ça bien trop audacieux pour un truc pondu par le gouvernement).

Voilà... Quoi? Vous attendez la septième vidéo avec une blanche qui rentre chez elle et qui se fait violer par 5 délinquants d'origines diverses? Mais c'est totalement hors sujet! Si elle se fait violer c'est parce que c'est une femme, pas parce qu'elle est blanche. Ou peut-être une autre avec des musulmans qui insultent un blanc de sale face de craie? Allons, c'est une petite blagounette locale, face de craie c'est pas raciste, c'est comme "sale blanc" ou "sale français": c'est de l'humour #Ironie.
Le racisme en France, ne concerne a priori que les juifs et les musulmans (à la limite les noirs), c'est la conclusion que je peux tirer après avoir vu ces 6 spots. Les blancs tabassent les gens qui ne sont pas blancs, peut-être même qu'ils empalent des cochons devant les mosquées et qu'ils taguent les portent des synagogues. Quant aux dialogues des voix off, j'en déduis qu'elles illustrent des personnes mono-neuronales tant on est dans la crème du cliché, peut-être même qu'elles sont blanches d'ailleurs puisqu'elles sont racistes et que tous les blancs sont racistes. Mais du coup, les blancs sont t'ils tous des débiles aussi? Merde je m'égare.
On ne parle pas des églises profanées, parce que tu comprends, comme les églises sont les édifices les plus nombreux en France, c'est normal qu'elles soient plus profanées que les autres édifices religieux #Tadaaaaaa. Regardons les chiffres, j'ai même fait quelques petits calculs pour fêter ça. Alors:
- Selon 40000clochers.com, il y a 46 552 églises en France (informations post-piratage)
- Selon trouvetamosquee.fr, il y a 2451 mosquées en France
- Selon guidedesdemarches.com, il y a 420 synagogues en France
Ces chiffres ne prennent pas en compte les cimetières car sur le site de l'assemblée nationale, je n'ai trouvé de statistiques détaillées (édifices/lieux de culte) que de 2008 à 2012. Qui plus est, les calculs n'auraient pas été très révélateurs puisque le nombre de mosquées et de synagogues a pu évoluer depuis, par conséquent, je me suis focalisée sur les chiffres de 2013 et 2014 concernant les profanations d'édifices (les chiffres concernant les profanations de cimetière n'étant pas publiés).

2013

494 actes de profanation dont:
- 405 concernant les édifices religieux catholiques, soit: 0.9% des églises françaises et 82% du total des actes de profanation.
- 23 concernant les édifices religieux juifs, soit: 5.5% des synagogues françaises et 4.6% du total des actes de profanation.
- 66 concernant les édifices religieux musulmans, soit: 2.7% des mosquées françaises et 13.4% du total des actes de profanation.

2014

591 actes de profanation dont:
- 467 concernant les édifices religieux catholiques, soit: 1% des églises françaises et 79% du total des actes de profanation.
- 64 concernant les édifices religieux juifs, soit: 15.2% des synagogues françaises et 10.8% du total des actes de profanation.
- 60 concernant les édifices religieux musulmans, soit: 2.4% des synagogues françaises et 10.2% du total des actes de profanation.

Une petite guéguerre fait rage entre ceux qui sont convaincus que les églises sont les édifices religieux les plus profanés de France (chose vraie) et ceux qui disent l'inverse (chose vraie aussi car tout dépend du point de vue). C'est pourquoi j'ai tenu à présenter ces deux pourcentages, car il est bien connu qu'on fait dire ce qu'on veut aux chiffres et c'est bien pour ça qu'en général on trouve soit le premier soit le second selon la direction que l'auteur veut donner à son article. Là, vous pourrez vous faire votre propre opinion.

A côté de ça, j'ai aussi lu un peu partout que les profanations subies par les églises, "ne sont pas des actes racistes", mais plus des "actes isolés".
Qu'on remette les choses dans l'ordre. Des fois qu'on ne l'aurait pas encore assez entendu, en France, être juif ou musulman fait partie de l'identité, fait qu'on ne rencontre quasi pas chez les catholiques. Donc si l'on considère que la religion est une partie de l'identité de la personne (ne demandez pas comment mécréants!) qui la pratique, alors on peut tout aussi bien pousser le concept jusqu'à la "race", de fait, toutes les profanations (signées ou non), vont prendre un caractère raciste dès lors qu'une religion-identitaire sera concernée. Quand des petits boutonneux qui se font chier le samedi soir ont l'envie subite de se prendre pour des suppôts de Satan après quelques Kro' et qu'ils vont péter deux trois tombes dans un cimetière catho pour finir par taguer un Baphomet grossier sur la porte, ce n'est pas du racisme parce qu'ils sont dans un cimetière catholique. S'ils font la même dans un cimetière appartenant à une religion-identitaire par contre, on aura droit à une couverture médiatique gigantesque, le suivi de l'enquête au 20h pendant trois mois, une spéciale-en-continu sur BFMTV, un rappel 6 mois plus tard et trois policiers postés nuit et jour devant le cimetière jusqu'à la (première) commémoration soit un an plus tard, car, là ce sera du racisme.
Si vous fouillez un peu, vous pouvez trouver des tas de photos de cimetières profanés toutes religions confondues, et tous ces actes de vandalisme ne comportent pas obligatoirement de svastika ou de propos racistes. Malgré tout, si ça concerne un cimetière exo-catholique, dans les médias (qui se gargarisent de ce genre d'événements parce qu'on touche une religion-identitaire) qu'il soit signé ou non, on nous présentera forcément cet acte comme anti-juifs ou anti-musulmans ou anti-cequetuveux. Pour ma part je trouve la démarche trop symptomatique, il m'est donc difficile de ne pas me demander si finalement, tout ça n'est pas juste orienté et il m'est encore plus difficile de ne pas constater que toutes les communautés religieuses ne sont pas logées à la même enseigne sur le sol français.
Pour le reste, je ne vois pas quoi ajouter si ce n'est ce que j'ai l'impression de rabâcher depuis des années.
Maintenant que je me suis tapée tous les épisodes, au-delà du fait que comme je suis blanche je suis forcément raciste et que mes congénères blancs écument les rues dans l'espoir de caillasser des gens de couleurs parce qu'ils n'ont que ça à foutre de leur vie (on le sait bien)... Je me rends compte qu'en fait, à couvert de la pseudo-bonne intention de me sensibiliser au calvaire quotidien subit par mes compatriotes de couleurs, on essaye de me vendre de la religion. On me sert ENCORE des religions à la télé alors que je vis, il parait, dans un pays laïque.
Quel est le but de cette campagne? Dire aux blancs qu'ils sont vilains et si possible les culpabiliser pour mieux les manipuler? Passer sous silence le racisme anti-blanc parce que seuls les blancs ont la capacité d'être racistes? Convaincre les pratiquants juifs et musulmans que nous leur voulons du mal? Prévenir les noirs qu'on va les tabasser à mort en pleine nuit sous un pont? Montrer à quel point c'est moche de se mêler des conversations de la table d'à côté quand on nous a pas sonné? Inciter à la délation parce que les gens n'ont pas le droit d'être racistes? Ah merde ça c'est déjà fait.
Je ne suis pas raciste, et je le suis encore moins parce que je suis blanche, comme beaucoup de gens, tout les humains étant les mêmes je n'ai pas plus le gêne qui me donnera envie de brûler une synagogue que celui de m'envoyer un jambon-beurre devant la mosquée à l'heure de la prière. Pire, je suis blanche, végétarienne, ET j'en ai RIEN à branler de la manière dont vous soignez votre sacrosainte peur de crever, pourtant c'est des gens comme moi qu'on fait ENCORE chier avec vos idoles. Je remercie donc notre Etat-tout-puissant, qui a réussi à foutre en l'air le principe d'égalité en France, qui a incité certaines minorités à se considérer automatiquement comme des victimes afin de pouvoir faire n'importe quoi tout en étant à peu près tranquille, et pour avoir réussi à mettre en avant des religions en décidant qu'elles étaient identitaires. C'était bien la peine de se séparer de l'église si c'était pour faire ça un siècle plus tard franchement bravo les mecs.
Mais que ne ferait-on pas pour avoir de l’électorat! Surtout quand on a rien à dire et que des conneries à faire depuis qu'on est au pouvoir. Je ne pouvais donc pas terminer sans parler du désespoir socialiste qu'on peut renifler à 300 bornes derrière cette "campagne". Il est évident que cette dernière ne mérite pas le qualificatif d'anti-racisme et que si l'on considère sa maladresse et la grogne générale qu'elle engendre, y a des chances qu'elle ait l'effet inverse de celui escompté. Si ça continue comme ça je pense qu'effectivement, vous pourrez maximiser vos chances de repasser en 2017 avec une belle finale PS/FN, encore qu'à force de toujours jouer sur ce tableau, ça va peut-être finir par vous revenir dans la gueule.
Bisous la planète!

Partager sur Facebook