J’ai été VIP chez JustFab

Il y a quelques mois j'ai repéré une paire de chaussures sur le site JustFab et il y a toujours quelques mois une fois ma commande validée, j'ai découvert que j'étais devenue VIP.
Etre VIP chez JustFab, consiste à recevoir tous les mois une sélection de produits "sur mesure" par mail, ainsi qu'à bénéficier d'un tarif unique sur tous les articles (ou presque), de 39.95€. Mais pas que.
Le jour de cette première commande, je ne pouvais pas consulter les produits, la fenêtre de mon navigateur étant parasitée par un "quizz mode", soit la première étape sournoise de l'inscription à l'offre VIP, ponctuée par la saisie des informations personnelles. A ce moment là, rien ne mentionne quoique ce soit sur la suite, si ce n'est que j'allais bénéficier de 50% sur mon premier achat. Allons y. Je mets les chaussures dans le panier, entre quelques informations supplémentaires, paye avec PayPal et là, on m'informe que je recevrai chaque début de mois un mail avec la fameuse sélection qui correspond aux réponses que j'ai donné pendant le quizz mode, que je ne serai aucunement obligée d'acheter quoique ce soit mais que je devrai néanmoins me connecter au site pour préciser que je ne souhaite rien commander si je ne trouve pas chaussure à mon pied. Le cas échéant, ils prélèveront 39.95€ pour créditer mes futurs achats.

Ok. Je viens de commander une paire de chaussures et je me retrouve contrainte de visiter un site tous les mois pour cliquer sur un bouton, c'est beaucoup pour quelqu'un qui n'achète que de manière très occasionnelle sur les sites du genre. Je regarde donc comment résilier, m'aperçois qu'il faut appeler un numéro surtaxé, super, là tu vois, ça termine de me gonfler.
Les chaussures commandées arrivent quelques jours plus tard. La qualité n'est pas dégueu, pour autant ça sent le truc chinois à 10 bornes, il faudra les mettre dehors pour que l'odeur (très désagréable) s'atténue un peu avant que je ne puisse les porter. Objectivement, payer 40 boules pour des trucs qui puent me conforte dans mon choix de résilier tout ça le plus vite possible.
Toujours est il que les mois passent, que chaque début de mois amène sa petite sélection fort peu pertinente de chaussures dans ma boite, que je prends malgré tout un peu de mon temps pour regarder les autres modèles sur le site mais que sans surprise, je ne trouve jamais rien. Inlassablement, je valide le fait que je ne commanderais "rien ce mois-ci". Jusqu'à janvier où comme il se doit, j'ai pas reçu ma sélection (...) et que j'ai complètement pas pensé à aller cliquer. Le sept janvier, je vois filer un prélèvement de 39.95€ et j'appelle leur service. Vingt minutes d'attente plus tard, on me promet un remboursement sous 15 jours à condition que je ne résilie pas aujourd'hui (sinon ils ne peuvent pas lancer la procédure de remboursement), je suis invitée à rappeler une fois le remboursement effectué pour résilier. Dix neuf jours passent, toujours rien. Mon compte JustFab comporte toujours mon crédit d'achat de 39.95€, rien n'a été fait, très bien.

Je cherche des infos sur le net, tout le monde se plaint de leur technique de vente forcée, qu'ils ne remboursent jamais de même qu'il est très compliqué de les joindre pour résilier. Celles qui ont effectué leur premier achat par carte bleue sont majoritairement obligées de faire une opposition sur prélèvement auprès de leur banque, mais par Paypal je ne trouve pas l'ombre d'une information quant à une éventuelle marche à suivre si ce n'est des trucs qui servent à rien type "fallait lire les CDV". Que celles qui ont sorti cette inutilité soient maudites sur 7 générations.
Au final, j'ai trouvé, d'où la présence de ce post.
Pour se débarrasser de la vipitude JustFab après un achat effectué via PayPal, s'agit juste d'aller dans les paramètres du compte Paypal, de cliquer sur les "paiements préapprouvés" dans les paramètres de paiement et d'annuler l'autorisation de prélèvement de JustFab SL.
Comme je n'ai pas été remboursée, j'attends ma paire de chaussures, mais je suis bien contente de m'être débarrassée de cette merde et même en "invitée" je n'y remettrai jamais les pieds.

Partager sur Facebook