Et sinon, un peu d’élégance?

Il semblerait que nous soyons partis pour un pamphlet honteusement long même si au moment où j’écris cette phrase je ne sais pas comment je vais articuler mon affaire pour qu’elle soit claire. A dire vrai quoique je fasse ça ne le sera probablement pas autant que je le souhaiterais, alors… Faisons comme on peut.

Je trouve la situation politique actuelle immensément anxiogène et étouffante.

Anxiogène car nous avons deux extrêmes qui s’affrontent, j’ai bien dit DEUX EXTRÊMES parce qu’à un moment les non-dits ça commence à me les briser. Et étouffante car quoique je fasse je prends une piqure de rappel sur cet événement.

Pour les feignasses qui n’ont pas lu l’intro de ce site et qui ne me connaissent pas, je suis antipolitique. Je n’ai aucune sorte de confiance en l’espèce politicienne, d’un extrême à l’autre avec tout ce qu’il y a au milieu. Écouter les discours des politiques me rend complètement folle pour au moins 10 raisons qui ne concernent que leurs structures, et voir à quel point les gens sont réceptifs me fait juste beaucoup de peine tant cette manière de jeter à la gueule du monde ses dysfonctionnements est vulgaire. C’est pas méchant, en vrai je suis juste un bisounours moi. Certes un peu dark et armé mais un bisounours quand-même. J’aime vivre dans l’ignorance des névroses des gens, sauf si j’ai à aider ces derniers à les résoudre.

Bref…

La partie économique

Le socialisme étant une version light du communisme, je ne sais pas qui a dit que la France était le seul pays communiste qui fonctionnait, mais cette personne a raison. Et ça a plus ou moins bien fonctionné non pas parce que c’est une bonne politique, mais juste parce que les caisses étaient pleines. Les pays qui s’en sortent le mieux économiquement aujourd’hui, ne sont ni communistes ni aussi socialistes que la France a pu l’être et je vous invite à sortir du pays pour aller voir ce qui se passe ailleurs.

La France est économiquement complètement dans le rouge. Elle roule la dette, c’est à dire qu’elle doit emprunter pour pouvoir continuer à fonctionner comme elle fonctionne depuis des années et la crise COVID – dont la responsabilité repose entièrement sur nos dirigeants – n’a été qu’un accélérateur de l’endettement.

Il n’empêche que notre système n’est pas viable et qu’on ne va pas pouvoir continuer à fonctionner au dessus de nos moyens. A un moment, on va se prendre un gros stop, mais avant de prendre ce stop, c’est le contribuable, c’est toi, c’est moi, c’est nous, qui serons encore plus malmenés qu’on ne l’est déjà.

Actuellement, tous les services publics (= payés par les sociétés et les salariés/contribuables): santé, éducation et justice font déjà face à de grandes difficultés à divers niveaux et les sociétés tout comme les salariés sont de plus en plus taxés et imposés pendant que les personnes qui ne sont pas imposables subissent les impôts indirects. Et la situation économique ne fait qu’empirer.

En tant que société et personne imposable, personnellement je suis consciente de me faire enculer.

La France égoïste

Second problème après ça, c’est la France aveugle. La France qui a un médecin traitant, qui n’a jamais besoin d’aller aux urgences ni de porter plainte, qui vit dans un quartier tranquille à l’abri de tout autre problème que le chien du voisin qui gueule intempestivement. Dont les enfants vont dans une école publique sans souci, voire une école privée bien protégée. Qui n’a pas de problème d’argent même si parfois elle ne roule pas sur l’or non plus, qui profite peut-être d’une retraite bien grasse aussi.

On a là l’archétype de la caste qui si elle ne constate pas un problème alors le problème n’existe pas. Si tout va bien pour eux, tout va bien pour tout le monde. Heureusement cet égocentrisme sera souvent vite nettoyé par un vote LFI, tel un catho qui file à la messe le dimanche pour se laver de ses péchés. Pour rappel: ça ne marche pas.

Rien que pour ça ces personnes sont des gangrènes.

La France idéologique

S’il y a les gangrènes il y a aussi les cancers et ces cancers sont les gens qui votent par idéologie. Je ne condamne aucune idée bien au contraire j’apprécie les variantes et la diversité en soi et surtout leurs partages. Par contre le manque d’analyse d’une situation me fait bondir.

Le problème de la France idéologique est qu’elle a plus de convictions aveugles que d’idées et malheureusement ces convictions sans discernement mènent à l’immobilisme et à une rigidité manichéenne de la pensée. Ils ont voté tel parti dans les années 90, ils voteront le même dans les années 2020 sans réfléchir et même si le contexte est différent et qu’au final tout a changé. Chez certains ils perpétuent même une idéologie familiale, c’est sans fin.

Vous salissez le droit de vote, vous insultez les capacités intellectuelles de l’être humain, vous chiez sur la démocratie. Butez-vous.

La France influencée

Parlons un peu de l’influenza. Non pas la grippe mais c’est un virus tout pareil.

Les influenceurs, certains plus que d’autres, plongent plus vite qu’un parpaing dans un canal dans la politique. Et ce n’est pas leur job. Ça plébiscite des cagnottes pour une cause palestinienne, ça s’insurge dans de longues stories pour expliquer à quel point les Français sont vraiment brainwashés par l’extrême-droite et qu’on comprend vraiment pas sur quelle planète ils vivent tellement la vérité c’est pas du tout ça (dixit une personne qui n’est pas française et qui ne vit pas en France LOLZ), ça balance des petits textes comme quoi l’extrême-droite c’est le mal et j’en passe. J’enrage sur la forme.

Peu importe les votes de mes compatriotes, y a qu’une personne qui vit en France qui a le droit de traiter les français de cons (même indirectement). Toi tu fermes ta gueule et tu retournes vendre des shampoings.

Quant à ceux qui regardent ces parasites je vais me permettre quelques remarques:

  1. Ces gens font du business, ils ne manqueront aucune occasion de faire des vues et accessoirement un ptit bad buzz de temps en temps. Leur nombre d’abonnés est directement relié à leur rémunération.
  2. Ces gens sont profondément narcissiques et pour quelques uns (ou unes), bien à côté de leurs pompes. Ils saisiront toutes opportunités pour se dorer le blason et se sentir importants.
  3. Ces gens sont quasiment tous multimillionnaires, ils ne sont effectivement plus du tout sur la même planète que la plupart des gens.
  4. Ces gens ne sont pas sincères, ils sont payés pour mentir, quoiqu’ils en disent et peu importe les efforts qu’ils déploient pour démontrer le contraire.

La politique et l’influenza est un cocktail toxique qui n’est même pas à prendre avec des pincettes mais surtout à ne pas prendre tout court.

La France dans sa réalité parallèle

Si l’influenza a tord, une réalité parallèle est malgré tout bien réelle, c’est celle entretenu dans l’inconscient collectif ainsi que par les médias et cette fois, je parle de l’image des partis.

Je suis fatiguée des incohérences en général mais surtout de celles issues des œillères orientables.

Si le FN (qui n’est factuellement pas le RN) a été créé par des ex nazis et des résistants, les socialistes ont lourdement collaboré durant la seconde guerre mondiale, ce qui n’est pas mieux. S’ajoute à cela que le communisme est un régime qui a tué lui aussi des millions de personnes et ça c’est limite devenu anecdotique tellement on n’en parle pas.

Je ne veux pas et ne prends pas parti pour le RN en disant ça, je veux juste remettre les choses en place et qu’on arrête de prendre que ce qu’on veut. Vous voulez faire de l’Histoire et l’Histoire est importante pour vous? C’est tout à votre honneur mais alors prenez toute l’Histoire et pas uniquement celle qui vous arrange.

Tous les partis ont des gamelles, vous vous crachez tous dessus en vous pensant tous meilleurs que les autres mais vous êtes tous au même niveau.

Par extension, étant donné que la gauche bénéficie d’une belle image puisque comme elle a vidé les caisses de l’État le peuple a bien vécu et que le RN sera de toutes manières étiqueté national socialisme, ou nazi si vous préférez, et bien les idées des deux bords sont devenus intouchables. D’un coté parce que c’est trop bien, de l’autre coté parce que c’est horrible. Si on sait déjà à qui profite le crime depuis 40 ans, dans les deux cas il y a une volonté d’empêcher le peuple de discuter toutes les idées que ces partis ont a proposer.

La France qui se pouille

Depuis l’annonce de la dissolution, tout le monde se fout sur la gueule sur les réseaux.

Ça balance des informations fausses, ça s’insulte, ça s’insurge, ça s’unfollow, ça fait campagne dans son coin pour tenter de rallier à sa cause les âmes en peine. Vous aussi: vos gueules vous êtes en train de pisser dans tellement de violons qu’on va finir par en manquer.

Encore une fois, vous me faites honte. Vous êtes à l’image de ces politiques qui se chient dans les pompes entre-eux pour s’assurer une place au soleil pour quelques années (soit dit en passant, si vous avez encore le toupet de penser que ces gens en ont quelque chose à foutre de vous, encore une fois je vais être désagréable mais vous êtes complètement cons).

 

Je vais pas vous dire pour qui voter, je m’en branle vous faites ce que vous voulez. Je ne comptais même pas écrire là-dessus, c’est juste que chaque fois qu’il y a un truc politique mes statistiques font un bond inexplicable donc j’en ai déduis qu’on attendait peut-être que je dise quelque chose du coup bah j’ai insulté tout le monde.

En tous cas j’en aurais profité pour remettre quelques bricoles à plat, et ce que j’aurais envie de dire, c’est qu’un vote est personnel, il n’a pas a être rendu public. On va devoir, ou pas, choisir entre deux putains d’extrêmes parce que je le redis, il n’y a pas que l’extrême droite il y a aussi l’extrême gauche et ce n’est pas mieux pour la France dans la situation économique actuelle.

Est-ce que le peuple Français est capable d’élégance et de dignité?… Dit-elle après avoir traité tout le monde de con certes mais je vous emmerde.

Cette énergie colossale là, que vous investissez à brasser du vent, pourriez vous l’investir plus judicieusement en réfléchissant à votre positionnement. VOTRE positionnement, celui qui vous appartient, celui qui serait issu de votre réflexion, de votre analyse personnelle. Je sais, réfléchir pour beaucoup c’est compliqué, mais j’vous jure c’est pas mortel, je crois en vous, vous pouvez le faire.

Parce que si on doit sauter à pieds joints dans du caca, et là d’un côté comme de l’autre c’est la merde avec juste deux odeurs différentes. Au delà d’être convaincu de ce qu’on fait, va vraiment falloir y aller en étant le plus aligné possible.

Comment avez vous trouvé ce post?

Retour en haut