Epilation définitive: deux mois plus tard

J'aimerais revenir sur le premier article que j'avais fait à ce sujet car depuis il y a eu du mouvement et je sais que pas mal d'entre vous étaient intéressé(e)s pour connaitre les résultats sur le long terme, ce qui tombe bien puisque mon avis s'est quelque peu nuancé depuis.
Pour commencer, fait que j'avais commencé à constater à mon avant-dernière séance de dépilation: j'ai trouvé le personnel de l'enseigne spécialisée où j'allais relativement désagréable, chose qui n'était pas le cas jusqu'alors. Pas impoli ou insultant attention, mais on commençait clairement à me faire comprendre que maintenant il allait falloir penser à s'en aller, chose qui n'était absolument pas en adéquation avec ce que j'avais entendu en signant le forfait, à savoir que "tant qu'il y aurait du poil il y aurait des séances" erm erm... Bref. A l'avant dernière, la "technicienne en photothérapie" (sic) m'avait trouvé beaucoup de poils blancs (les fameux auxquels la lumière pulsée ne peut rien, ponctué par un merveilleux "on vieillit toutes". J'ai 34 ans hein, niveau vieillesse j'ai encore un peu de marge je crois mais passons), et sans transition, m'a soufflé sommairement dans le creux de l'oreille que de toute manière au bout d'un moment le traitement ne ferait plus rien. Quoiqu'il en soit en sortant j'avais donc stoppé le rasage pour voir car je trouvais étonnant qu'elle n'ait pas remarqué ces poils blancs bien avant. Il s'est avéré que j'avais quelques poils blonds (et encore, pas si clairs) mais ça je le savais, par contre les blancs, je les cherche encore. Une poignée de semaine plus tard, comme je trouvais que trop de poils avaient repoussé, ils m'ont conseillé d'aller faire un bilan hormonal, chose que j'ai fait même si je trouvais que ça allait un peu loin, et les résultats se sont avérés on ne peut plus normaux.
A la dernière séance, je me suis limite faite engueuler parce que je m'étais rasée alors que j'aurais dû arriver avec mes poils, ce qui sous-entendait que la "technicienne en photothérapie" allait me raser elle-même, sauf que là seule fois ou c'était arrivé, j'avais trouvé que la séance n'avait pas du tout été efficace (le rasage étant très sommaire et au final juste mal fait), donc là comme j'étais en plus un peu saoulée je me suis rasée avant comme d'habitude. Donc après m'avoir houspillée sur le fait que je m'étais rasée, elle commence à tester sur le bilan hormonal (qui restera définitivement normal), à explorer des pistes édulcorées pour expliquer le fait qu'il y ait a priori trop de poils qui repoussent, et pour finir, il a limite fallu que je l'oblige à me flasher car comme je m'étais rasée moi-même (le matin, comme si ça faisait une grande différence) elle ne voulait pas me faire la séance. Genre connasse, tu crois que j'ai payé 800€ la blague pour le simple plaisir de te montrer mon cul peut-être? Avant de partir, je lui demande des précisions sur un autre soin, elle répond que "ce n'est pas possible" de me le faire alors qu'à la séance d'avant quand un autre cliente avait téléphoné pour lui poser à peu près la même question elle lui avait dit qu'il n'y aurait pas de problème (j'ai même été vérifier sur le net et ce que je demandais en plus d'être tout à fait possible, était très largement répandu), à ce moment là, j'ai su que je n'y remettrai jamais les pieds: désagréables ou pas je n'admets pas que les gens me prennent pour une conne. Aucun autre rendez-vous ne m'a d'ailleurs été proposé, je suis partie avec la consigne de ne pas me raser pendant un mois et de reprendre rendez-vous quand ma longueur de poils sera honteuse.
A part sur la dernière séance où j'ai pris la liberté de me raser moi-même, je précise que j'ai toujours respecté le protocole à la lettre, selon le diagnostic effectué avant de commencer le traitement il n'y avait aucune raison pour que ça ne fonctionne pas, et pourtant, dès lors que j'ai commencé à constater que les résultats ne cadraient pas franchement avec ce qu'on m'avait dit on a tout fait pour me remettre l'échec [partiel] sur le dos (poils blancs qu'il n'y a pas, problèmes hormonaux qui n'existent pas plus que les poils) sans jamais remettre en doute l'efficacité de la lumière pulsée alors que les personnes ayant réussi à obtenir un résultat radical sont loin d'être légion. Très honnêtement, je n'aime vraiment pas cette manière de faire. Bref, en gros j'ai juste eu clairement l'impression que malgré qu'aucun nombre maximal de séances n'avait jamais été fixé on essayait doucement de me pousser vers la porte en invoquant des raisons qui avaient du mal à prendre racine dans une quelconque réalité.
Presque deux mois se sont écoulés depuis ma dernière séance de dépilation à la lumière pulsée, tous les poils n'ont pas repoussé, loin de là! La plupart ne répondent plus à l'appel depuis longtemps (je viens de m'imaginer faire l'appel de mes poils pubiens au saut du lit et j'avoue que ça me fait beaucoup rire, reprenons), mais le "traitement" n'est pas terminé, subsistent encore des poils noirs donc flashables, sans compter que d'autres qui avaient disparu sont tout de même revenus, ce qui laisse supposer que tout va finir par repousser tôt ou tard si je ne continue pas les séances, ce qui au final me fait un poil (ohoh) grogner car l'enseigne m'avait vendu une dépilation définitive à 800€ (tarif qui a d'ailleurs augmenté depuis si jamais vous comptez vous lancer) avec un nombre de séances non limité. Pas que j'étais convaincue du résultat, je m'étais largement renseignée avant et j'avais bien conscience que les avis étaient sérieusement mitigés sur la méthode, mais justement par rapport à ça, c'est le fait qu'il n'y avait pas de forfait qui m'avait convaincu d'aller là-bas plutôt qu'ailleurs.
Ce que je conclue c'est que de mon point de vue, la lumière pulsée n'est pas une méthode de dépilation définitive, c'est juste un truc sur-vendu noyé dans trop de petites lignes pour en faire quelque chose de vraiment fiable. Par contre une chose est sûre: ça rend clairement la vie avec les poils plus supportable donc en ce sens, je vous conseille carrément d'y aller! Mais pas à ce prix là!
Sachant que je n'allais plus y retourner j'ai pris contact avec une esthéticienne chez qui je ferai une séance de temps en temps pour entretenir et qui est 80% moins cher qu'une séance dans l'enseigne où j'avais commencé, pour ce que ça vaut je trouve ça parfait, et pourquoi ne pas profitez des autres tarifs vraiment abordables pour attaquer d'autres zones en passant.

Pour pas avoir d'emmerdes je ne tiens pas à citer l'enseigne, mais je balance par PM sur demande. Bisous!

Partager sur Facebook