De retour du Cap d’Agde

Je n'y retournerai pas

Bon, je crois que tout le monde l'a bien compris, j'étais pas super-super heureuse d'aller au Cap d'Agde. D'ailleurs je suis toujours pas super contente d'être allée au Cap d'Agde tant c'est pas joli comme coin et surtout tant ça sent mauvais. Oui, je sais, j'ai le nez sensible mais j'endure vraiment pas ces odeurs qu'on appelle volontiers "odeurs de marées" (excusez moi mais les marées ne sentent rien de tout cela) mais que j’appellerais plutôt vieilles odeurs de moules en état de décomposition avancé #vomito.
En gros oui, j'ai passé deux jours à avoir des vieilles gerbes juste parce que je respirais, c'était super pénible.
Ça commence sur la route quand tu arrives au milieu des camps de gitans, c'est ce qui s'appelle se faire mettre au parfum (aussi lol), ça continue quand tu te promènes sur le port, quand tu vas acheter une gaufre, des clopes, quand tu t'es perdu(e) sur un truc qui ressemblerait à une plage, tout ça tout ça.


La mer, ce si grand ennui que j'ai dû mal cadrer pour donner un semblant d'intérêt à ce cliché (sisi)

"Vous croyez?"

J'ai passé le week-end avec des gays, principalement, du coup comme à chaque fois que je côtoie des gays, on se marre comme des folles mais blague à part ça n'aurait pas pu mieux tomber car on s'est vraiment marré et que j'en avais vraiment besoin. Certes, sur deux jours le moral n'a pas été top (j'ai commencé par me décomposer dans la bagnole à l'aller donc bon...) tout le temps mais je suis plus qu'enchantée d'avoir fait leur connaissance ils sont juste adorables <3. Et non je persiste, on n'a pas été au QAKC lol.

L'expérience sociale de Pokemon Go

Vendredi je me suis faite sauter dessus en allant à la banque parce qu'un pokemon était à côté de moi (...), ce week-end j'ai vécu en direct un rassemblement de joueurs qui attendaient des Pokemons. Et ça faisait au moins deux soirs qu'ils étaient là. J'étais absolument fascinée alors j'ai immortalisé cette scène où plein de gens se rassemblent pour mettre le nez sur leur portable sans même se parler.
004
Forcément on a hurlé que Bitosor était caché dans un fourré, le pire, c'est que ça a marché, même s'il ne s'est rien passé dans les fourrés, je précise.
Après on est allé au bar.

Kelly elle monte seule

Kelly elle avait prévenu avant de partir que puisqu'il fallait qu'elle vienne elle irait probablement s'occuper dans son coin. Le besoin de solitude et d'isolement étant pressants, le large étant le large, et la méditerranée étant ce qu'elle est (plate), à part du scooter t'as pas vraiment trop de choix (en tous cas dans mes capacités étant donné que je suis incapable de lever une voile et que je n'ai toujours pas tenté le kyte). Le jour même je suis donc allée caler une heure de scoot... Et 4 autres personnes du groupe ont suivi. No soucy.
Du coup dimanche matin, réveil à 7h00 pour une "randonnée petit déj" + photos, à 9h et je te cache pas que ça a été du genre violent. Beaucoup de vent carrément froid à terre donc au large laisse tomber, et la mer était froide également bref, au saut du lit si t'as envie de te prendre une rouste, j'te conseille de tenter. S'ajoute à cela que mes connasses devaient arriver y a presque une semaine et que donc elles menaçaient de se pointer et qu'en plus je couvais une angine depuis vendredi: TOUT-VA-BIEN.
Les moniteurs ont retenu dès le départ que Kelly elle monte seule, parce que je trouve ça très triste mais très peu de filles osent prendre un scoot seules (...), du coup je sais pas si ça a un rapport en tous cas moi j'ai pas eu droit à ma photo, mais à mon reportage photos. Steplait tu te pousses quoi lol. J'aurais presque envie de dire que soit t'as la classe soit tu l'as pas, mais je vais fermer ma gueule parce que j'ai vraiment pas la classe en combi et gilet de sauvetage. Démonstration dans la sélection d'images ci-dessous.


Celle qui sort du port en affrontant le vent froid ET les putains de courants donc autant te dire qu'à 39 kilos c'est pas une partie de plaisir. Le tout en ayant juste l'air de quelque chose avec un balai dans le fion... Le staïle ultime...

... Mais bon on va pas se laisser abattre par si peu surtout que 39kg sur 110cv j'étais au top de la moumoute du rapport poids/puissance = bisous à ta mère.

Session on fait n'imp dans les "vagues" et on se prend une petite douche avec le vent qui te renvoie l'eau dans la tronche, fallait bien que ça se fasse

Donc là je dirais que vu la taille du jet j'avance bien mais qu'au delà de ça, je ne sais pas ce que je branle. Voilà.

Séquence je fais ma poseuse alors qu'en fait ça fait plus d'une heure que je suis là-dessus, que je pense sérieusement à piquer une tête tant l'eau est plus chaude que l'air et que si je reste statique je vais chopper le mal de mer, sans compter que j'ai vraiment la dalle.

Du coup là je checke le moniteur avec un petit sourire pincé façon "je meure mais je tente de sauver la face" et je prends doucement la direction du port parce que j'ai faim.

Illustration de Kelly en phase d'autodigestion qui rentre au port dans une ultime pointe à 80. Oui elle a vraiment très faim! Et très froid aussi.


Retour sur la terre ferme, le froid l'emportant sur la faim j'ai préféré la clope au "petit dej" prévu, mais à part ce fichu froid, et la faim donc, c'était une sortie excellentissime! Les moniteurs ont juste été fabuleux, hyper motivants du coup j'ai grave gagné en technique! Franchement, j'ai plus de bras, j'ai plus d'épaules, plus de cuisses, je suis malade (l'angine est enfin là!), mais putain j'ai jamais autant bouffé de lacets, de virages "à la con", de sauts, de lignes droites plein gaz et de n'importe quoi. Je me suis éclatée, défoulée, vidée, et ça par dessus tout j'en avais clairement besoin, ma pulsion de colère aussi! Si cette dernière pouvait d'ailleurs vraiment me foutre la paix ce serait formidable :).

Un ptit bilan Micheline?

J'étais certes pas d'attaque pour partir, ça m'a pas toujours fait plaisir d'y être, mais au final même si j'étais contente de rentrer bah ça m'a fait bizarre aussi parce que quitte à être chiante autant l'être jusqu'au bout. Ca fait du bien de rencontrer des gens qui ne se prennent pas la gueule, ça fait vraiment du bien de se vider la tête et ça fait encore plus de bien de repousser ses propres limites physiques, même si le lendemain tu peines à ouvrir les portes et à te bouger :D.
Je ne retournerai certainement pas au Cap d'Agde, mais j'espère garder les bénéfices de ce week-end le plus longtemps possible.

Partager sur Facebook