Comme une épine dans le pied

J'ai déjà parlé de l'arrivée de la feuille RSI, de la déclaration des revenus chiffonnée au dernier degrés reçue récemment et, avant d'ouvrir une énième fois ces documents qui ne provoquent rien de moins qu'une répulsion vindicative chez moi, je me suis dit que pour me faciliter la tâche, j'allais gerber mon énervement là.
Ca fait des années que je remplis ces torchons et si au début tu peux trouver une ou deux raisons de trouver ça "marrant" (un très gros mot), au bout d'un moment ça ne l'est absolument plus.

Plus l'état a dit qu'il simplifiait les démarches et plus elles se sont compliquées. D'un autre point de vue, on pourrait supposer qu'il a peut-être cherché à simplifier ses démarches à lui, mais ça c'était avant de constater qu'il y a toujours des erreurs, parfois des erreurs d'erreurs aussi et au final, ça a évolué oui, mais l'idée de la simplification s'est rangée d'elle-même dans un joli placard.
Quand je vois la putain d'enveloppe RSI dans ma boite aux lettres, l'idée de devoir remplir trois cases commence d'emblée à me ronger. Trois cases c'est minimum trois heures de boulot avant de pouvoir les remplir, un immonde gâchis de temps pour savoir combien tu vas devoir donner à la "solidarité". En gros, tu te contrains à faire quelque chose de désagréable pour quelque chose de désagréable, d'un point de vue psy, ça ne peut pas fonctionner et c'est pour ça que le RSI a si mauvaise presse auprès des PME (les plus gros trouvent toujours des moyens pour ne pas payer + d'autres pour ne pas se faire emmerder = on charge toujours les mêmes).
Ensuite c'est au 2035K de débarquer, et là en général, j'ai juste envie de gerber, parce que ça va encore me couter trois heures et des heures de vérifications derrière, pour un remplissage empreint d'une angoisse éprouvée... Et surtout éprouvante, pour savoir de combien l'état va se servir. Si j'oublie un chiffre, un centime, un zéro, une case, ce sera le tapis d'emmerdes jusqu'en 2024. Vous croyez que j'extrapole? Vous faites fausse route, mais pour en avoir bien conscience, je comprends qu'il faille en avoir fait l'expérience ou en avoir été témoin.
Voilà ce qui se joue, concrètement, chez moi comme chez d'autres, en avril tous les ans, parce que tous les ans t'es obligé-e d'y passer, et tous les ans y aura des petites nouveautés pour simplifier, nouveautés qui rendront l'entreprise encore plus chronophage que l'année précédente.

Cette année, c'est la déclaration dématérialisée obligatoire! Aaaaah enfin quelque chose de ludique pour le commun des mortels didon.
Sauf que concrètement, dans les faits, tu déclares en ligne en plus de remplir tes feuilles, ce qui, si on compte la création du compte et le reste, prend facilement 10 fois plus de temps que d'acheter un timbre et de poster une lettre. Voilà. Sans compter le temps que ça te prendra de chercher toutes les informations nécessaires à la création du dit compte et que forcément tu n'as pas en tête.
Depuis toutes ces années j'ai appris à me dépatouiller au mieux avec l'administratif, ma compta bénéficie d'une organisation quasi militaire, et pourtant, cette merdasse de paperasse me pourrit toujours la vie. Quand je bossais encore chez Herr Generale (qui m'a définitivement beaucoup appris en compta et sans qui je ne m'en serais objectivement jamais sortie)(rien que pour ça je pourrais lui vouer un culte sisi, mais on va pas forcer la bite), j'étais toujours en train d'halluciner ou de râler sur sa désorganisation tonitruante qui finissait par déborder sur tout le monde, sauf qu'avec du recul, je suis dans le même schéma et ce n'est absolument pas dans un souci de reproduction fidèle, c'est juste que toutes les démarches liées à ces torchons administratifs prennent un temps énorme, exponentiel, et qu'on ne peut pas en anticiper tous les aspects.
Reste la solution du comptable et là... Je n'ai pas envie de payer 2000€ par an pour pas grand chose si ce n'est pour en plus devoir m'occuper du comptable avec tout ce que ça comporte.
Tous les ans au mois d'avril, de devoir effectuer des taches rédhibitoires me donne simplement envie de tout arrêter mais... Le plan pour aujourd'hui sera de mettre en place un plan pour minimiser le temps investi en ces taches rédhibitoires l'an prochain (si c'est possible, autant essayer), et de peut-être, réussir à déclarer en ligne, mais ça, c'est une autre histoire. En plus du taf, sinon ce serait bien trop chiant.
Et ça fera plaisir à certain(e)s, là pour le coup j'ai une bonne vieille gerbe ;).

Partager sur Facebook