Celle qui se faisait percer le septum

Ça faisait presque un siècle que j'avais envie de ce piercing, sauf que j'ai eu une longue période où j'avais la flemme de m'infliger des mois de soins pour un trou. Entre autres car j'ai un peu la flemme de rentrer dans les détails aussi.
Whatever, c'est donc après deux minutes d'hésitation entre le piercing au septum et le piercing à l'arcade que j'ai fini par me décider.

Voilà comme ça la blague est faite et on n'y reviendra pas vous serez mignons (et mignonnes).
Après avoir trouvé ma victime soit une personne pour transpercer mon nez, fidèle à moi-même, j'y suis allée sans pression.
Quand je vais me faire tatouer c'est toujours en touriste: j'ai pas bouffé, pas dormi de la nuit, j'ai une cote fêlée, j'ai mes règles et puis parfois, le tout en même temps sinon ce serait pas rigolo. Et ça se passe bien car me faire tatouer me détend. Mais quand je disais victime tout à l'heure, c'est parce que je suis terriblement emmerdante pour les piercings.
J'y vais sans pression mais bien que n'ayant aucune aversion pour les aiguilles, pile au moment où je les vois arriver j'ai ma montée. Je pose les questions les plus connes du monde (bon ça fait mal ou bien? T'es sure???), et j’interjette toujours les commentaires les plus nécessaires de l'univers (surtout traverses pas la narine!) (ni l’œil!!! #championne). Sachez que les deux personnes qui m'ont troué la couenne sont des personnes très patientes et avec beaucoup d'humour... Ou alors elles sont peut-être juste polies mais quoi qu'il en soit je n'ai à me plaindre de rien bien au contraire.
Cette fois j'avais dormi, mangé, et après un petit lavage de nez, je me suis rendue chez la voisine qui œuvre dans un salon à échelle humaine car je déteste les usines à trous.
L'intérêt d'un petit salon, c'est que les personnes qui y travaillent sont souvent moins pressées, plus à l'écoute, ce qui a pour effet d'instaurer la confiance nécessaire au bon déroulement de l'acte en lui-même. Certes, on pourrait dire que ce n'est qu'un trou, mais avant toute chose c'est surtout notre corps, et il mérite qu'on le traite avec tout le respect possible. Voilà pourquoi j'estime que cet aspect humain est tout aussi important que le respect des règles d'hygiène qui vont avec, d'autant plus que personnellement, je me souviens de tous mes piercings et tatouages et que comme leur réalisation fait partie de leur histoire et qu'ils feront partie de la mienne, autant en garder le meilleur souvenir possible, mais ça je vous le concède, c'est peut-être une approche "trop" personnelle.
Quoiqu'il en soit la première fois que je suis allée au salon pour les renseignements usuels le courant est très bien passé avec Ninie, et le jour du piercing, dans la continuité, tout s'est très bien passé également!
J'ai fait mon emmerdeuse (la pauvre!), ça nous a donné l'occasion de discuter, de rigoler, et j'en garde une très belle cicatrice.
Ce piercing est normalement mon dernier car même si l'arcade me trotte toujours je pense malgré tout m'arrêter là pour le moment, mais si jamais cette envie d'arcade me pique à n'en plus pouvoir j'y retournerai sans hésiter. Voilà pour mon expérience maintenant passons aux questions qui m'ont été posées.

Est-ce que ça fait mal?

Je n'ai pas le souvenir d'avoir eu "mal" pour un piercing. J'en ai eu 6, j'en ai encore 5 et celui qui m'a le plus emmerdé fut celui de... La narine (EMMERDEMENT PUISSANCE L'INFINI), que j'ai viré sans regret.
Concrètement, j'ai plus appréhendé que je n'ai souffert, par contre j'ai très bien senti passer l'aiguille, sensation singulière mais pas désagréable non plus. J'ai bien cru qu'elle faisait 30 centimètres tellement ça ne s'arrêtait plus mais au bout d'un moment ça s'arrête lol.
J'avais lu tout un tas de trucs (ne faites pas ça chez vous!) sur les effets immédiats: toux, éternuements, larmes, perso je n'ai eu que les larmes (beaucoup). Le passage du premier bijou n'a pas été douloureux, le deuxième (même si j'aimais beaucoup le rendu on avait vu un peu grand, donc on a changé dans la foulée) fut un peu plus désagréable mais pas à se rouler par terre.
Sinon, je ne suis pas tombée dans les pommes.
En gros je crois que Ninie est une perceuse d'une grande dextérité et d'une grande délicatesse!

Les suites immédiates?


Aucune, preuve que le piercing fut bien fait.
Je n'ai pas eu la sensation d'avoir pris une porte dans la gueule même si mon nez était un poil sensible si j'appuyais dessous mais par chance: ce n'est pas ma passion dans la vie. J'ai saigné un peu le soir-même et le lendemain car j'avais tellement pas mal que j'en ai profité pour enfiler un pull un peu violemment... Pour le retirer de la même manière! #CaCestFait. Gaffe aussi en mettant le casque (intégral) de moto avec la membrane inférieure qui frotte si on ne fait pas attention.
Pas de douleur particulière à déplorer durant les nettoyages, que j'effectue scrupuleusement et méticuleusement matin et soir.

Le regard des autres?

A part que tout le monde l'a trouvé très joli: aucune remarque particulière, ni de mes proches ni de ma patientèle, si ce n'est un patient qui n'avait pas ses lunettes et qui a cru que j'avais une louloute qui tarzannait sous les narines. Grand moment de lol!
Finalement, bien qu'au milieu de la tronche le septum sait se faire discret, sans compter qu'on peut le splitter à l'intérieur du nez *magie* chose que je n'ai pas testée encore car mon bijou est trop petit mais trop grand! Fallait bien que je ne fasse pas les choses comme tout le monde hein. Bref je crois qu'en 2018, tout le monde se fout de votre septum et c'est très bien comme ça.

Comment tu te mouches?

Et bien désormais je trouve plus simple de me moucher par les oreilles.

Est-ce que ça pue?

Quelques jours avant de faire le septum, j'ai ouïe dire que ce piercing puait, j'ai d'ailleurs failli ne pas le faire à cause de ça. Avoir une raclette portable... Dans le nez?

Nope.
Oui, concrètement, les piercings ça pue. Tous, même ceux des lobes! Tripotes un peu tes boucles d'oreilles tu m'en donneras des nouvelles! Non en fait non je ne veux rien savoir. C'est à dire que si tu n'enlèves pas tes bijoux pour les nettoyer régulièrement, ça chlingue. Bah là ça doit être un peu la même chose, mais jusqu'ici je n'ai rien senti. On a qu'à dire que si un piercing au nombril peut être lavé tous les 15 jours, un petit nettoyage du septum quotidien c'est peut-être pas du luxe? Pour l'instant j'ai pas assez de recul mais sincèrement, même quand il bouge je ne sens rien.

C'est pas gênant d'avoir un truc dans le nez?

... Des fois je me le cogne sur le bord du verre en buvant. D'autres fois il fait sa vie et je le retrouve de travers mais il parait qu'on a tous une boule plus haute que l'autre alors on ne va pas se formaliser pour si peu.

Bref, je ne me suis pas vidée de mon sang, je n'ai pas perdu l'usage d'un membre, mon nez n'a pas triplé de volume, je ne pue pas, tout se passe bien, tout va bien, et je suis ravie!
Si vous cherchez une personne compétente et sympathique pour vos piercings à Toulouse et plus précisément à Blagnac (mais aussi à Dax j'ai cru comprendre? Ce qui est super cool de la vie!!!! \o/), je vous laisse l'adresse:

Black Ring Piercing (chez Art Tribal Tattoo Shop)
5 rue de la croix blanche
31700 BLAGNAC

Vous pouvez également joindre Ninie sur Messenger via sa page Facebook.
Et je vous souhaite une belle soirée les bitches! <3