Retour à la case Dollar

Tout d'abord j'espère que vous allez toutes & tous très bien! Je passe par là pour vous en dire un peu plus sur les dernières modifications du site car oui, c'est fait, comme je l'avais annoncé le site est redevenu payant!

Une longue, très longue réflexion

Pour être tout à fait honnête, quand je me suis décidée à remettre le site en activité en octobre dernier, j'ignorais quelle direction j'allais lui donner et s'il était vraiment utile ou nécessaire de le garder. Oui je sais, c'est moche de parler de son gosse comme ça. Donc jusqu'ici, rien de neuf à l'ouest car on est bien d'accord que ça fait des mois et surement des années que je réfléchis à tout ça.
Qui plus est, je n'ai pas brisé les records de présence non plus depuis, peut-être que j'aurais aimé faire mieux, à l'époque. En fait je n'ai pas voulu y investir du temps car je m'interrogeais toujours sur quoi faire de cet espace. Se sont ajoutées quelques péripéties personnelles, pas toujours des plus joyeuses qui m'ont parfois beaucoup absorbée, notamment le décès d'un de mes chiens. Quoiqu'il en soit j'ai constaté à quel point un manque d'objectif pouvait être paralysant.
En attendant, pendant que je suis toujours en train de réfléchir à quelques éventualités, d'autres se sont nettement dessinées alors j'ai décidé de refaire un espace payant.

Faits & conclusions

AudiaXNet a vu son trafic nettement diminuer depuis que tous les articles du blog ont été effacés. Autant vous dire qu'on repart presque de 0. En supprimant tout, je savais ce que ça impliquait, mais il y a bientôt 21 ans je ne partais de rien, et ce nouveau challenge ne me fait absolument pas peur bien au contraire. Vous ne pouvez pas savoir à quel point ce sentiment d'avoir fait peau neuve est satisfaisant.
Cette période de repli m'a permis d'observer et d'analyser les codes et le mode de fonctionnement de ce nouvel Internet, car définitivement, la toile a beaucoup évolué ces dernières années.
Est-ce que le concept du site payant est complètement mort? C'est ce que je pense mais même s'il y a une prise de risque, je n'ai rien à perdre et encore une fois, j'aime les challenges. Donc pour le moment, on finira pas sur OnlyFans et on n'en sera pas réduite à faire notre première sexe-tape. Quel désespoir meuf... Non je ne vise presque personne.

Donc il se passe quoi?

Durant cette période de repli j'ai également beaucoup travaillé. Au cabinet bien-sûr mais sur quelques compétences que je souhaitais (hypothétiquement jusqu'alors) améliorer, ce qui a ouvert quelques perspectives intéressantes. De fait, aujourd'hui, je me sais en capacité de proposer un contenu qualitatif et surtout qui m’intéresse. Ça change, car durant les dernières années d'activité du site, clairement je n'étais ni convaincue ni contente de ce que je faisais, j'avais juste l'impression de patauger dans une marre tiède.
Alors venons-en au fait.

Ce qui est payant et ce qui ne l'est pas

On reste sur quelque chose d'assez similaire à ce que fut AudiaXNet dans son âge d'or.
Une partie du contenu en ligne sera en libre accès. La galerie publique, certaines vidéos (actuellement en préparation) ainsi une grande partie du blog. Le concernant, j'ai définitivement fait le deuil des billets venimeux que je pouvais écrire à une époque. En 2021, la toile n'est pas safe du tout, je n'ai pas le temps de m'occuper des justiciers de salon, et de toute façon, je suis devenue bien trop incorrecte pour l'exercice, même si ça ne m'empêche pas de penser.
Concernant la partie payante, il y aura certains articles du blog en accès restreint, pas mal de vidéos (en cours de préparation elles aussi) avec des thématiques diverses que j'ai hâte de vous faire découvrir, la totalité des photos évidemment et des nouvelles qui sont prêtes à être mises en ligne. Des lives thématiques seront également proposés à terme. Puis d'autres choses sur lesquelles je réfléchis, des nouvelles et des anciennes fonctionnalités que j'hésite à remettre en place. En fait je suis quelqu'un d'assez occupée de base et je n'ai pas envie de perdre du temps mais j'en perds quand-même à me demander si chaque chose est viable ou pas, tu vois l'délire?
Donc on en est là.

Techniquement parlant

Les personnes qui se sont inscrites au site avant aujourd'hui et qui bénéficient d'un accès gratuit le conservent et ne seront pas obligées de payer quoique ce soit à l'avenir. Ceci étant comme d'habitude, au moins une connexion au site tous les 3 mois est nécessaire pour garder votre accès gratuit car pour des raisons de sécurité les comptes inactifs sont supprimés. Ne venez pas chouiner car votre accès est coupé s'il vous plait! Le site est programmé pour supprimer les comptes inactifs, je ne gère pas ce paramètre directement et je ne suis pas en mesure de retrouver votre compte car vos informations sont totalement effacées des bases de données.
Quand j'ai ouvert le site en octobre, j'avais annoncé que le site redeviendrait payant et que l'accès gratuit était une option disponible temporairement. A partir d'aujourd'hui donc, il n'est plus possible d'en obtenir un.
Pour finir, last but not least, pour le respect de la vie privée de ses visiteurs, AudiaXNet est débarrassé de Google Analytics.

Je pense avoir fait le tour du principal. Le site risque de subir quelques perturbations durant les prochaines heures car je dois effectuer quelques modifications qui j'espère seront rapides, et je vous souhaite un agréable week-end!

Les modifications sur ma Vulcan S 650!

J'en parlais depuis 2019, je m'y suis enfin mise! Les premières modifications sur ma moto sont faites et je vous explique tout sur cette vidéo.


Pour celles et ceux que ça intéresse je vous laisse la liste des nouveaux éléments installés:
- Rétroviseurs Highsider Stealth x1
- Support de plaque
- Centrale clignos LED pour Kawasaki BIHR
- Clignotants Chaft led HECKER

N'hésitez pas à vous abonner à ma chaine, toutes les vidéos ne seront pas forcément relayées ici-bas à l'avenir ;).

J’ai testé Shadowz, et j’ai bien dormi!

Il y a quelques mois une pub pour Shadowz est apparue dans mon fil Instagram. Et alors que je ne savais pas quoi faire de mes dix doigts durant un jour férié, j'ai décidé de m'abonner et d'aller jeter un oeil sur cette plateforme pleine de promesses..
Shadowz
Il est possible que je me répète mais j'adore les films d'horreur! Et les séries, et les livres d'horreur aussi. C'est le seul truc où je frôle la monomanie, chaque fois que je regarde/lis quelque chose c'est à 99% dans cette thématique là même s'il m'arrive de m'égarer dans ses variantes.
C'est un style que je pense connaitre très bien, un domaine ou malheureusement il n'y a plus grand chose de novateur depuis longtemps. Régulièrement je n'hésite donc pas à m'intéresser aux petites productions d'où parfois, émergent quelques bijoux. Du coup l'abonnement à Shadowz allait tôt ou tard finir par s'imposer, au moins par curiosité.

Shadowz c'est quoi?

Shadowz c'est un peu le Netflix du film d'horreur. Pour 4.99€ par mois (dont une période d'essai gratuite de 7 jours), on a accès à un catalogue de films... D'horreur et SF. On peut s'abonner directement sur le site, ou via Amazon Prime et encore les FAI.

Et ça donne quoi?

Comme sur Netflix, le système de recherche est globalement nul et c'est fort dommage.
Concernant le contenu maintenant, ça sent un ptit peu la naphtaline. Si vous cherchez du film d'horreur classique, vous êtes au bon endroit, et sporadiquement ma foi, on revient toujours vers ces classiques avec un certain plaisir :). Le catalogue est plutôt vaste, et bien fourni pour ceux qui aiment les petites productions sans prétention mais qui malheureusement ne sont pas souvent bonnes. Personnellement je n'ai pas trouvé grand chose de très intéressant ou encore quelque chose que je n'avais pas déjà vu.

Conclusion

J'ai passé plus de temps sur Shadowz à essayer de chercher quelque chose d'intéressant qu'à découvrir des films. J'en ai regardé quelques uns qui n'étaient vraiment pas fous, et j'ai terminé la période d'essai avec quelques classiques avant de résilier l'abonnement.
Je trouve le concept vraiment excellent et plein de potentiel, mais peut-être que la plateforme est encore trop jeune.
Si vous êtes intéressés par ce type de films et que vous souhaitez voir ou revoir les classiques, ou encore si vous avez envie de faire un halloween-marathon-films-d'horreur, ça peut être un bon plan, mais si vous êtes déjà très familiers du genre, peut-être pas.
J'espère malgré tout que le service va évoluer et si c'est le cas j'ai hâte de voir ce que ça va donner.

Vaccin Covid-19, un acte politique?

Le 25 mai dernier j'ai reçu la première dose du vaccin Pfizer. Est-ce que j'étais pro vaccin? Pas jusqu'au jour où j'ai jugé nécessaire de me faire vacciner soit 5 jours avant cette première injection.

L'information mais pas trop

Je ne suis pas une fan de BFM et consorts. D'ailleurs, j'ignore toujours qui est le premier ministre. Les informations orientées m'indiffèrent et je ne supporte pas la politique. Néanmoins depuis le début de l'épidémie je m'oblige à regarder les infos presque tous les quinze jours. Au saut du lit de préférence manière de m'agacer pour la journée.
Les français boudent encore beaucoup le vaccin, alors il a fallu trouver des raisons pour les inciter à aller se faire piquer, trouver des contextes dans lesquels le vaccin allait être obligatoire. Et c'est clairement quand ça a commencé à sentir le moisi pour mes libertés que j'ai décidé d'y aller. De plus, je garde un souvenir tellement désagréable du test PCR qu'il n'était pas envisageable d'en faire un dès que je projetais de bouger le petit doigt.

Le jour où j'ai décidé de m'y coller

Je savais que le vaccin allait être obligatoire pour les concerts et voyager dans certains pays. En ce sens, j'allais le faire mais pas forcément dans l'immédiat. Et puis est arrivé ce fameux matin.
Je sortais du lit comme parfois le matin, je buvais un thé qui n'était gustativement pas ouf et vautrée dans le canapé, je trainais sur mon téléphone avec les infos comme bruit de fond. C'est là que j'ai entendu que le vaccin allait possiblement être obligatoire pour les salles de sports.

Bon, on est d'accord, y a un delta entre ce qui est dit et ce qui est fait, mais depuis qu'ils nous ont confiné, chose qui me semblait impensable, je suis devenue méfiante.
Le soir même, je profitais de mon statut de soignante pour obtenir un créneau de vaccination. On peut faire plein de choses dans la vie mais on ne badine pas avec la salle.

Le jour J

Il est 10h30 au centre de congrès Pierre Baudis. Je suis accueillie par un pompier qui vérifie mon identité puis un peu plus loin par une autre personne qui vérifie si je n'ai pas changé d'identité entre temps. Encore un peu plus loin quelqu'un d'autre vérifie une troisième fois mon identité et me fait remplir un questionnaire avant de m'orienter vers le box 5.
Il y a du retard, les trois dernières personnes qui sortent du box en question ont fait un malaise. Ambiance. On rigole jaune fluo avec les autres condamnés du dit box, en espérant que tous les flacons ne soient pas frelatés. Je suis vissée sur ma chaise, je scrolle Insta. Sans penser à fuir je me demande un peu ce que je fous là. Ah oui... Pour faire des tractions, me mettre des roustes et vomir chez BasicFit. La vie en grand quoi.
Comme souvent, il y a cette meuf dans le fond qui pense que tout le monde doit assumer sa parentalité en demandant si c'est possible qu'elle passe devant nous car elle doit aller chercher ses enfants. Non unanime.

L'infirmière (une adorable dame!) m'appelle, je m'assoie dans le box pendant que la médecin me pose des questions useless avant de m'expliquer la vie. Vous allez protéger les autres, autant te dire que moi et mes motivations purement égoïstes on a trouvé ça super cocasse. Mais tout bla-bla à part, ce qui m'intéressait vraiment moi, c'était de savoir si le vaccin faisait mal et s'il y avait des pansements Mickey. Pendant qu'on me répondait que ça ne faisait pas plus mal qu'un tatouage et que je n'aurai pas de pansement Mickey, c'était fait. De toute façon, je n'aime pas Mickey. Par contre avant d'aller plus loin sachez que personne mais alors vraiment personne de tatoué/piercé n'a jamais vu de rapport entre une prise de sang/un vaccin et un tatouage/piercing. PERSONNE.
Je devais rester 30 minutes au lieu de 15 en zone de repos à cause d'un allergie à un médicament qui n'avait rien à voir avec la choucroute. Mais on m'a apporté mon QR code au bout d'un quart d'heure en m'autorisant à sortir et j'ai filé pour ne pas risquer d'être en retard au boulot.

Après la première injection du vaccin

J'ai eu un très bref moment de "bizarre" en zone de repos. Un truc assez singulier que je ne peux décrire qui m'a fait comprendre pourquoi certains pouvaient aller jusqu'à s'évanouir. Immédiatement après l'injection je n'ai plus senti mon bras gauche et ce pendant quelques heures, ce qui était désagréable mais pas horrible. Et j'ai beaucoup dormi. Après avoir récupéré mon bras par contre, il m'a fait super mal jusqu'au lendemain. Puis d'un coup plus rien, juste une grosse fatigue et un mal de tête qui se manifestait sporadiquement. Je précise que je n'ai pas pris de Doliprane/Advil, donc tout ça est très largement supportable.
Et j'ai eu envie de partager mon épopée matinale sur les réseaux.

Le choix du clan

Les réactions furent parfois étonnantes si je considère cette personne qui m'a souhaité de mourir. Mais je crois que c'est par là que j'ai percuté qu'en fait, c'était plus qu'un vaccin pour beaucoup: c'est une prise de parti.
Ce que j'ai compris, c'est que se faire vacciner c'est adhérer à la psychose ambiante, valider les nombreuses conneries que le gouvernement nous sert, et invalider tout le reste. Je pourrais devenir très cassante si je devais m'attarder sur le cas de ces gens qui réduisent mon esprit critique aussi vulgairement mais ce serait mal vu.
Au travers de mon prisme aussi étroit qu'un con de jouvencelle et au milieu de tout ce bordel Covid qui nous pourrit la vie depuis plus d'un an: je n'adhère à rien. Ce gouvernement pour lequel je n'ai pas voté m'indiffère et je n'ai pas d'action dans la 5G non plus. Je me fiche de protéger les autres même si je mets tout en œuvre pour ne contaminer personne. Je n'ai pas peur du Covid même si, au même titre qu'une autre maladie, je n'ai pas envie de la chopper. Je veux juste reprendre une vie la plus normale possible.
Mon action n'est pas un jugement indirect à l'encontre des personnes qui ne sont pas vaccinées et qui ne souhaitent pas l'être, les gens font ce qu'ils veulent de leur corps, comme je fais ce que je veux avec le mien et personne ne peut juger ce fait.
Jusqu'à preuve du contraire, ce n'est qu'un putain de vaccin, mais c'est assez affligeant de constater que beaucoup n'ont que ça a foutre de se mêler de ce qui ne les regarde pas.